Comment devenir un manager bienveillant ? : Pratiques du management de demain, de Karima Chibane

Comment devenir un manager bienveillant ? : Pratiques du management de demain, de Karima Chibane

C’est un guide pratique et tout à fait accessible que propose Karima Chibane pour devenir un manager bienveillant.

Le mot de l’éditeur Laure Delacroix en atteste : «Nous avons cherché à présenter aux lecteurs le management bienveillant, l’importance qu’il donne à la relation humaine dans l’échange professionnel et les changements qu’il implique pour la figure du manager». L’objectif de cet écrit est de faire découvrir aux lecteurs le management bienveillant et ses implications. Il s’agit non seulement de se poser les bonnes questions mais aussi de suivre des conseils pour avoir la bonne attitude envers vos collaborateurs. La légitimité de l’auteure est réelle. Cela fait plus de 15 ans que Karima Chibane a pratiqué et développé le management bienveillant et congruent comme dirigeante dans le secteur public et privé.

Sous la casquette de coach professionnel depuis 2014, elle accompagne les chefs d’entreprises, les managers et leurs équipes. Et en guise d’hommage à son ancêtre africain, la totalité des droits d’auteur de ce livre sera reversée à Worldreader pour le développement dans les pays d’Afrique francophone. L’auteure souhaite à travers cette action participer à rendre les livres numériques disponibles aux enfants et familles dans le besoin.

La série «Coaching pro» de la collection «50minutes» est destinée, par ailleurs, à tous ceux qui, en période de transition ou non, désirent acquérir de nouvelles compétences. Apprendre à réagir face à une situation qui les incommode, ou tout simplement réévaluer leur équilibre de travail représente les deux principaux objectifs retenus dans le cadre de l’élaboration de la série. Les auteurs se sont appliqués à combiner la théorie aux exemples concrets pour permettre à chacun d’avancer sur le chemin de l’épanouissement professionnel. A lire assurément dans un monde aussi changeant et où les conflits obstruent le rendement à terme s’ils ne sont pas résolus de manière juste et rapide.

Ed. 50 minutes (2 mai 2016)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *