Coup d’envoi de la 4ème édition du meilleur étudiant entrepreneur

Coup d’envoi de la 4ème édition du meilleur étudiant entrepreneur

Et c’est au tour du réseau Génie Maroc de lancer la quatrième édition du Concours du meilleur étudiant entrepreneur au Maroc (CMEE). Le Réseau Génie Maroc est considéré comme l’ONG de référence dans l’entrepreneuriat au Maroc. Sa première vocation étant la diffusion de la culture entrepreneuriale dans l’enseignement supérieur marocain. Créée depuis plusieurs années, l’association a réalisé ses propres ramifications à travers des clubs au sein des universités et les grandes écoles.

Les deux événements phares annuels étant le Concours du meilleur étudiant entrepreneur (CMEE) et le Forum national de l’entrepreneuriat universitaire (FNEU). La 4ème édition du CMEE s’articulera sur 5 grandes phases entre le 15 janvier et le 25 avril prochain. Soumission de l’idée du projet, sélection et formation des 30 meilleures idées, sélection et formation des 10 meilleurs projets, compétition finale et classement des 3 meilleurs projets lors du FNEU 2015 représentant les principales étapes de l’événement.

Cette nouvelle édition sera marquée par le lancement d’un cycle de formation dédié à chacune des phases du concours. Pendant la phase de l’appel à candidature, des ateliers de formation au Business Model Canvas «BMCW» seront ainsi organisés par les clubs du Réseau Genie Maroc.

L’objectif étant d’aider les étudiants à préparer leurs candidatures. «Les porteurs des 30 projets sélectionnés bénéficieront d’une formation «Idea Camp» pour préparer l’Executive Summary de leurs projets pour la troisième phase», explique Mohamed Semmaa, directeur de l’ONG. La phase ultime concerne les dix projets finalistes qui bénéficieront d’une formation «Startupping Camp». Une formation qui permettra aux porteurs de projets sélectionnés d’élaborer le business plan.

Pour rappel, le concours a été lancé en 2011. Dédié aux étudiants et aux jeunes diplômés des universités et des grandes écoles, le CMEE est un espace pour valoriser les meilleurs projets et encourager les étudiants à devenir entrepreneurs.
Créer l’émulation entre les jeunes permet de les mettre dans une situation de concurrence presque réelle.  

Et pour faire parler davantage des actions de l’ONG, l’initiative Caravane Oser Entreprendre a permis d’organiser plus d’une cinquantaine de séminaires et de cafés de sensibilisation à l’entrepreneuriat. Et ce sont plus de 5.000 étudiants d’universités et de grandes écoles qui ont pu être sensibilisés à cette issue.

Billet: Sédentaire et Alhamdoulillah…

Les fidèles au poste sont nombreux, surtout dans des pays où les stratégies de ressources humaines sont encore classiques et voient d’un mauvais œil les changements d’entreprises. Il est clair que si d’un côté les managers avertis et ayant vécu des expériences professionnelles à l’étranger encouragent la flexibilité de l’emploi, d’autres, au goût plus classique, préfèrent se contenter d’une trajectoire ordinaire sans prise de risque ni challenge.

Toujours est-il que l’impact sur la carrière professionnelle s’aligne sur cette démarche. Les esprits qui n’arrivent pas à s’ériger en leaders et à défier la routine rassurante se contenteront d’afficher un beau sourire et répondre Alhamdoulillah. Le fatalisme est de mise pour certains. La mondialisation rappelle tout de même que les choses ont changé.

Pour réussir, il ne suffit pas d’entendre que les conditions s’améliorent. Il faut se tracer un chemin et fixer des objectifs pour parvenir à gravir les échelons. Toujours est-il que le tissu économique marocain est fait de telle sorte que les dés peuvent être pipés à bien des égards. Les plus téméraires qui se sentiront menacés dans leur trajectoire chercheront à améliorer leur situation au sein de l’entreprise par n’importe quel moyen. Mais une chose est sûre c’est qu’ils ne resteront pas juste pour faire partie des lots des «fidèles au poste».

Ils analyseront la situation et trancheront rapidement pour en trouver une autre plus sereine et digne de leurs compétences. Les autres, vous l’aurez compris, se contenteront de se positionner en tant que victimes et se contenter de faire le strict minimum en attendant des jours meilleurs. Le sédentarisme n’est pas une solution quand on a confiance en soi. Et quand les opportunités pointent à l’horizon, les plus intelligents les saisiront sans hésiter. Une nouvelle expérience enrichissante est toujours la bienvenue dans un CV et ce, indépendamment de l’âge.
A vous de choisir !
 

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *