Diorh lance sa 4ème enquête RH : Quelles tendances pour les ressources humaines au Maroc?

Diorh lance sa 4ème enquête RH : Quelles tendances pour les ressources humaines au Maroc?

En mars prochain, le cabinet Diorh publie sa quatrième enquête sur la fonction Ressources humaines. Cette édition 2012 dressera un panorama complet de la fonction et des pratiques RH dans les entreprises nationales et multinationales installées au Maroc. Elle permettra également de palper l’évolution  des cette fonction sur la base des éditions antérieures, toutes réalisées par Diorh également.
«Pour pouvoir se situer par rapport à ce qui se passe autour de nous et à l’international, nous avons besoin de donner des moyens de mesurer l’évolution de la fonction RH», note Essaid Bellal, directeur général de Diorh. En effet, quoique cette fonction soit la plus mesurée dans le monde, il n’en demeure pas moins au Maroc. «Nous sommes le seul cabinet à fournir des enquêtes sur les pratiques RH au Maroc. Ceci coûte bien évidemment de l’argent mais les données recensées nous permettent de positionner le Maroc par rapport aux autres pays». A ce jour, les données sur ce qui se pratique dans le monde arabe et dans certains pays d’Afrique restent absentes et pourtant, cette fonction est jugée «stratégique». Selon Dave Ulrich, le co-fondateur de RBL, un cabinet américain de conseil en gestion des ressources humaines et en leadership, «la fonction RH doit pouvoir  et devoir mesurer ce qu’elle apporte. Elle devient de plus en plus stratégique dans la prise de décision à condition qu’elle soit considérée comme «partenaire d’affaires» et que les professionnels RH eux-même aient cette vision de leur mission, à savoir la participation dans la création des valeurs». Diorh cible pour cette édition 2012 près de 120 grandes et moyennes entreprises jugées «bien structurées». Parallèlement aux questionnaires auxquels ces différentes entreprises devraient répondre, le cabinet a prévu d’approcher une quinzaine de chefs d’entreprise afin de mieux cerner leur propre vision de la fonction RH et la valeur qui lui est accordée. Ainsi, cette  4ème enquête ambitionne de faire la lumière sur l’évolution des pratiques et préoccupations RH des entreprises nationales et multinationales et de mettre à disposition des DRH des outils d’aide à la prise de décision à travers des statistiques significatives concernant les pratiques RH au Maroc. Le tout, en incluant pratiquement l’ensemble des secteurs d’activités, allant de la pharma et cosmétique, l’électricité et câblage,  le BTP, les banques assurances ou encore l’agroalimentaire et l’hôtellerie. Pour Bellal, «globalement, les entreprises les plus ouvertes sur les marchés sont celles qui sont les mieux structurées en matière de RH. Les données que nous allons fournir, nous l’espérons, vont pouvoir pousser les entreprises à, non seulement, respecter les valeurs sociales et les droits de leurs salariés mais également à exiger plus de rigueur et de contrôle au niveau interne».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *