Effectuation : Les principes de l’entrepreneuriat pour tous de Philippe Silberzahn

Effectuation : Les principes de l’entrepreneuriat  pour tous de Philippe Silberzahn

Il s’agit d’une rupture dans la manière de voir l’entrepreneuriat. A travers son livre, Philippe Silberzhan signe la fin des idées reçues et du mythe de l’entrepreneur-héros. «L’effectuation prend le contre-pied de la démarche classique basée sur les business plans et études de marché. Au contraire, cette méthode incite l’entrepreneur à aller rapidement sur le marché.

Elle promeut la vision d’un entrepreneuriat accessible, «pour tous», et trouve de fait un écho dans le débat actuel français sur le chômage et la croissance», rapportent les critiques de l’ouvrage. L’entrepreneuriat ne se résumant pas à Facebook et à la Silicon Valley. L’auteur démontre à travers son ouvrage que même le créateur de PME qui ne fait pas forcément la une des journaux mais qui est épanoui dans son activité et crée de la valeur et des emplois le représente sur toutes ses facettes. A travers son livre, l’auteur explique en effet que la réalité sur l’entrepreneuriat est très hétérogène.

Selon lui, «les entrepreneurs partent souvent avec une idée assez floue, voire pas d’idée du tout. Ils s’appuient sur les moyens dont ils disposent: leur personnalité, leur réseau de contacts, leur savoir. Ils ne rédigent pas de business plan, mais inventent en cours de route, tirant parti des surprises. Ils n’étudient pas un marché, mais font des essais à coup de perte acceptable». Alors que les grandes figures des chefs d’entreprises sont vues comme des héros, dans la vraie vie, les entrepreneurs sont très différents, avec des profils variés. C’est ce que veut démontrer Philippe Silberzhan à travers l’effectuation. Cette méthode pratique se décline en 5 principes : «Démarrez avec ce que vous avez, La perte acceptable, Le patchwork fou, Tirer parti des surprises, Rien n’est inéluctable, rien n’est écrit». Philippe Silberzahn dirige une entreprise de logiciels pour les télécoms. Il est également chercheur-associé à l’Insead.

Ed. 07/02/2014
Préface : Frédéric Mazzella

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *