ENCG : Pour une meilleure adaptation aux besoins du marché du travail

ENCG : Pour une meilleure adaptation aux besoins du marché du travail

18ème journée de la recherche scientifique à Tanger

Cette manifestation scientifique de deux jours a constitué, comme chaque année, un lieu de rencontre et discussion autour des sujets d’actualité qui préoccupent les enseignants-chercheurs de l’Université Abdelmalek Essaâdi.

L’université marocaine appelée à développer son offre en formation afin de répondre aux attentes des institutions employeuses publiques et privées. C’est dans ce contexte que s’est déroulée la dix-huitième journée de la recherche scientifique, dont les travaux ont pris fin, samedi 11 février, au siège de l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Tanger. Présidée par le ministre de l’emploi et des affaires sociales, Abdesslam Seddiki, cette manifestation scientifique de deux jours a constitué, comme chaque année, un lieu de rencontre et discussion autour des sujets d’actualité qui préoccupent les enseignants-chercheurs de l’Université Abdelmalek Essaâdi. La recherche scientifique est d’un grand apport pour «la dynamisation du milieu universitaire, la promotion de l’innovation, de la créativité et de la productivité et la stimulation de l’insertion des jeunes sur le marché du travail», a affirmé M. Seddiki, encourageant ainsi tous les intervenants et les institutions concernés à renforcer leur contribution à la promotion de la recherche scientifique en vue d’un «développement global et intégré».

Les participants ont convenu de l’importance du rôle joué par les établissements d’enseignement supérieur pour le développement des compétences clés de réussite de toute entreprise. A l’instar du président de l’UAE, Houdaifa Ameziane a indiqué que l’UAE a réussi à faire la part belle aux filières destinées essentiellement à favoriser l’insertion professionnelle de ses futurs jeunes lauréats. Il a rappelé que ce genre de formation constitue 70% de l’ensemble de branches proposées par cet établissement universitaire. M. Ameziane a ajouté que l’UAE a réussi ainsi à adapter la grande part de son offre de formation aux besoins de l’entreprise en compétences.  Organisée par l’UAE et le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, cette manifestation scientifique – qui s’est déroulée autour du thème «Recherche et employabilité : clés de la réussite» – a permis aux participants de débattre de la préparation des futurs docteurs à leur insertion professionnelle dans le secteur public ou privé. Elle a constitué ainsi, et comme le voulait la tradition, une occasion pour la présentation des travaux de recherche des doctorants de l’université dans les filières de lettres, droit et sciences. «L’idée est de mettre en œuvre des dispositifs de professionnalisation au cours de la formation doctorale, notamment grâce aux centres de carrières et bureaux d’aide à l’insertion professionnelle…», selon les organisateurs.

Il est à noter qu’à l’instar des précédentes années, cette dix-huitième journée a été une occasion pour récompenser l’excellence universitaire à travers la remise des prix aux meilleurs étudiants lors de la séance de clôture de ses travaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *