Entreprises en croissance rapide, comment mener son bateau à bon port ?

Entreprises en croissance rapide, comment mener son bateau  à bon port ?

En cette période de crise, voir son entreprise en pleine croissance est un pur bonheur. Pour tout patron de PME, c’est la situation rêvée. Toutefois, et aussi paradoxal que cela puisse paraître, cette même croissance si elle est mal contrôlée, peut entraîner la structure à sa perte. Comment éviter les gros soucis lorsqu’une entreprise grossit trop vite ?
Si le manager n’a pas la capacité d’adapter son mode de gestion de façon à suivre la croissance de son entreprise, cette croissance rapide peut céder la place à des désagréments très difficiles à gérer et dont les signes les plus apparents seraient, entre autres, la démotivation de l’équipe, l’insatisfaction des clients, les retards dans les livraisons et surtout un stress envahissant. Ainsi, pour s’adapter aux aléas économiques, l’entrepreneur doit être capable d’anticiper rapidement les changements et suivre les tendances du marché. Pour ce faire, il est important de mettre en place un plan managérial réfléchi.
Il est intéressant dans ce sens d’être vigilant et réaliste quant à la vraie capacité de son entreprise. Avoir une petite équipe qui ne saura suivre le rythme du travail n’est en aucun cas une économie de moyens. Le recrutement est une phase inévitable pour bien gérer la croissance d’une entreprise dans la mesure où cette dernière a besoin de davantage de bras et de cerveaux. Ceci dit, recruter à l’aveuglette n’est pas bénéfique non plus. Il est nécessaire de réfléchir posément à l’équipe que l’on souhaite constituer pour s’assurer de son efficacité.
Maintenant que l’équipe avec laquelle on mène le bateau est posément constituée, le manager sera confronté à gérer des ressources humaines et une relation clients-fournisseurs différente. Ici, recourir à un mentor serait recommandé pour bien gérer la croissance que prennent ses tâches et ne pas s’y noyer. Pour Amine Atmani, coach en management, «le mentoring pourrait être d’une grande aide pour les gérants des entreprises, surtout en termes de formulation des objectifs, choix des indicateurs ou même dans la sélection des alternatives stratégiques».
En effet, pour gérer efficacement la croissance de son entreprise, il faut disposer d’objectifs clairs et précis, réalisables, bien définis dans le temps, et dont on peut mesurer l’évolution. C’est d’ailleurs ce que recommande M. Amine Atmani qui estime que recourir à des outils managériaux est primordial pour toute organisation efficace. «On peut  recourir à des tableaux de bord reprenant les indicateurs clés de performance de son entreprise. Un tableau de bord est un outil indispensable pour tout manager. Il lui permet d’interpréter l’évolution de son entreprise et de prendre les bonnes décisions au bon moment», note-t-il à ce titre.
Qui dit croissance, dit investissements permanents. En effet, la PME qui voit affluer un nombre soutenu de commandes doit disposer de la trésorerie nécessaire pour les absorber. Ici, la même source précise qu’il est important de «faire attention aux effets de bulle dans le cas d’une évolution trop rapide : les entreprises tablent sur des estimations élevées, et augmentent leurs engagements en conséquence, pour se retrouver dans des situations difficiles après l’éclatement de la bulle. Il faut prendre le temps d’asseoir une position durable, et privilégier la stabilité de la croissance sur sa rapidité». En somme, il ne faut pas attendre que l’entreprise se retrouve face à des difficultés pour dresser un plan d’action. Ceci lui évitera une croissance anarchique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *