Entretien d’embauche : le look est de mise

Entretien d’embauche : le look est de mise

La tenue vestimentaire lors d’un entretien est aussi stratégique que le reste. Le candidat devra veiller ainsi à bien choisir ses vêtements pour être à l’aise. Car c’est un fait : son apparence ne doit pas créer une évaluation prématurée. Le risque de rejet est grand quand la personne ose, en effet, porter des couleurs criardes ou une tenue extravagante. Les experts nuancent tout de même. «Quand on est un professionnel du recrutement, on a tendance à relativiser la tenue du candidat ou de la candidate pour tenir compte de l’ensemble qui se présente à nous. Je fais référence à la posture, le ton de la voix, le regard direct ou fuyant. Pour revenir à la tenue vestimentaire qui attire l’œil, cet aspect représentera l’impression générale qui se dégage du style de la personne», précise, à juste titre, Wassila Kara Ibrahimi, directrice associée de Bil Consulting. L’apparence permet néanmoins de se faire une idée supplémentaire sur le candidat. «Classique négligé, très bling bling… Le recruteur observe les mains, la manière de se présenter à l’accueil, de s’asseoir, d’occuper l’espace». Une tenue toute neuve est à éviter d’entrée. Le candidat se sentira mal à l’aise et s’occupera à ajuster manches et col au lieu de s’intéresser au contenu de son discours. Car là aussi, si la tenue et le look de l’interviewé sont importants, il n’en demeure pas moins que l’entretien en lui-même représente l’essentiel du rendez-vous. A titre d’exemple, une paire de chaussures trop serrées pourrait faire mal et détourner l’attention du candidat au détriment d’une écoute active en direction de l’interlocuteur. Les choses paraissent simples, mais les recruteurs n’en sont pas à leur première surprise. Le choix de la tenue dépendra aussi du poste à pourvoir lui-même. En clair, il ne s’agit pas de se présenter en jean devant un directeur des ressources humaines d’une multinationale ni en costard cravate chez un responsable de stock pour un poste de magasinier. «Il est important de s’habiller de manière à être en cohérence avec le type de poste ou de responsabilité qu’on vise. Nous entendons par là que si on souhaite intégrer une fonction commerciale, la mise soignée et élégante sera appréciée. Le contact avec le client supposant une présentation impeccable. De cette manière, le candidat créera le climat adéquat avec l’ambiance qu’il souhaite instaurer». Bref, le candidat doit avoir une mine soignée. Car dans tous les cas, la propreté des vêtements quel que soit le genre représente une condition sine qua none d’acceptation. Le malaise de l’évaluateur commençant par l’apparence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *