Etudiant ou salarié, l’accompagnement en termes d’orientation toujours bénéfique

Etudiant ou salarié, l’accompagnement en termes d’orientation toujours bénéfique

Entretien avec Mouna Sqalli, coach certifiée en coaching scolaire, coaching personnel et professionnel, fondatrice de Coach2win.

Le bilan des compétences réalisé par le coach peut aider les jeunes à croire en eux, à poser des objectifs et à trouver ce qui les épanouit, en leur apportant quelques clés sur ce qu’ils aiment et sur leurs aptitudes.

ALM : Le choix post Bac est décisif pour l’avenir d’un bachelier. En tant que coach certifiée, quelles seraient les démarches à entreprendre par l’étudiant pour performer ses choix?

Mouna Sqalli : L’objectif du coach est d’aider le bachelier à faire un choix sur son orientation post Bac grâce à un bilan de compétences. Se tourner vers un coach certifié est un axe constructif car les séances de coaching scolaire se focalisent avant tout sur la motivation et l’implication de l’élève concernant son projet professionnel. Gestion du temps, confiance en soi, définition d’objectifs: autant de sujets abordés lors des séances de coaching en orientation. Car il est utile de savoir qui on est avant de chercher sa filière et un métier. Voie professionnelle, longues études ou stage en alternance. L’orientation scolaire et professionnelle avec le coach consiste à réaliser un accompagnement personnel d’un élève par des rendez-vous éducatifs et des conseils adaptés à son projet personnel.

La réflexion s’effectue en fait déjà avant l’obtention du Bac mais ce sont les notes qui déterminent les options. Pensez-vous que d’autres critères permettraient d’orienter les bacheliers dans leur choix ?

Le système scolaire est très uniforme, il ne valorise pas les talents différents. Les notes déterminent les orientations mais aussi les perspectives de l’élève.

Le bilan des compétences réalisé par le coach peut aider les jeunes à croire en eux, à poser des objectifs et à trouver ce qui les épanouit, en leur apportant quelques clés sur ce qu’ils aiment et sur leurs aptitudes. Il s’agit de débloquer certains points lors d’entretiens individuels ou en famille. On prend le temps d’analyser les résultats scolaires de l’étudiant pour l’éclairer sur ses possibilités d’avenir. Découvrir les métiers de sa branche, faire un choix concernant ses études supérieures, éviter un échec scolaire. Le test d’orientation est particulièrement utile pour éviter de se réorienter tardivement !

Quels seraient les exercices que devraient effectuer les bacheliers pour réussir leurs concours d’accès ?

Un concours se réussit en mettant de son côté le côté académique, physique et psychologique. Etablir des priorités lors des révisions, élaborer un planning de révision selon le niveau initial de l’étudiant dans la matière et le coefficient de cette dernière. Rester confiant et affirmé.

Les bacheliers peuvent recourir à des annales de préparation qui sont éditées par les écoles ou les concours. Elles permettent de s’entraîner grâce aux corrigés. Les épreuves écrites ont pour objectif de vérifier le niveau de connaissances théoriques des candidats, l’épreuve orale met davantage l’accent sur les soft skills et la motivation; le coach aide le bachelier à savoir se vendre, valoriser ses expériences passées, présenter un projet professionnel et justifier sa motivation.

L’entretien oral d’accès conditionne l’accès à un établissement. Existe-t-il des outils qui permettent aussi d’accompagner les jeunes lauréats dans cet exercice ?

Les écoles veulent juger de sa personnalité, de sa capacité à s’intégrer, et savoir s’il a l’endurance nécessaire pour suivre les 5 années d’études qui l’attendent. Pour les élèves qui souffrent de timidité, l’oral peut paraître l’épreuve la plus difficile, le coach va booster les capacités du jeune à travers des exercices de mise en situation.

Quelles sont selon vous les meilleures conditions à réunir en résumé pour qu’un bachelier puisse réussir son orientation sans regret dès le départ ?

Personnalité, envies, compétences personnelles sont autant de critères à prendre en compte pour réaliser son projet d’orientation !

Avec une meilleure connaissance de soi et une meilleure confiance en soi grâce au coaching le jeune pourra aborder son avenir professionnel en toute sérénité.  Il ne s’agit donc pas uniquement de trouver quel métier est fait pour soi. Le coaching scolaire a pour but de bien analyser l’étudiant pour déceler ses points forts et ses points faibles et l’aider à mieux s’intégrer au sein de son cursus et de son avenir professionnel. L’orientation n’est qu’un début.

La démarche était-elle la même pour faire le meilleur choix d’un master ou faut-il intégrer d’autres critères ?

L’orientation scolaire est faite pour tous! Il y a de plus en plus de passerelles, de changement de parcours possibles. On se construit et on se connaît avec le temps, les stages, les rencontres. Le coach va ainsi travailler avec son coaché sur le projet professionnel : l’aide à la rédaction d’un CV, d’une lettre de motivation, l’aide à la recherche d’emploi et de stages. Le coach professionnel s’adresse avant tout aux étudiants qui cherchent à trouver leur voie professionnelle avec un entretien individuel focalisé sur l’estime de soi, la gestion du stress et l’accompagnement individuel pour, par la suite, s’intégrer sur le marché de l’emploi. Le coaching scolaire vise donc à aider le lauréat à se projeter dans le monde professionnel.

Quel serait l’apport d’un coach pour optimiser les choix décisionnels dans le cadre d’une reconversion professionnelle ?

Je partage une expertise de 30 ans pour donner aux collaborateurs l’envie de continuer à s’épanouir dans leur travail ; par le coaching, la formation continue, les soft skills, pour réaliser un projet professionnel, concrétiser un plan de carrière. Ceci permet de s’adapter aux changements, être agile et compétitif. Cette réactivité permet de rebondir face aux aléas, mutations technologiques, opportunités de carrière, fusion, restructuration…

Vos recommandations pour un bachelier ou pour une personne en poste pour prendre les bonnes décisions de formation ?

Il faut avoir conscience de ses points forts autant que de ses points faibles. C’est ce travail sur soi qui permet de ne pas se tromper dans le choix de l’orientation.

Ce qui est sûr, on a tous nos matières préférées. Celles dans lesquelles où le minimum de révisions est suffisant pour obtenir de bons résultats. Elles doivent être les éléments incontournables quand on choisit sa voie.

Chacun a la capacité de poursuivre des études prestigieuses, et ce peu importe ses facilités de départ. Avec une bonne dose de motivation et de travail, vous pourrez suivre une offre de formation en parfaite adéquation avec votre projet personnel!

Existe-t-il des moyens concrets pour mesurer le risque d’erreurs dans la prise de décision quant à l’orientation post Bac ou de reconversion ?

Se questionner permet de faire un point sur le vécu, et sur les perspectives que peut offrir le futur. Les jeunes collégiens, les lycéens, les étudiants et les adultes peuvent tous être concernés par l’orientation scolaire du coach, que ce soit pour réaliser une scolarisation tardive ou pour se reconvertir grâce au coaching et à un « portefeuille » de compétences établi. Et au final, cela aide à faire le bon choix.

Le mot de la fin ?

Le coach est celui qui donne du sens et l’envie au jeune de faire les choses pour et par lui-même. Le bilan d’orientation doit être la démarche de l’élève et pas seulement de ses parents. Il ne faut pas se voiler la face. Les études coûtent de l’argent. Un conseil avisé par un coach certifié coûtera toujours moins cher qu’une année d’études perdue. Certains se lancent dans des formations inadaptées et perdent ainsi de précieuses années !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *