Fintech Catalyst : L’appel à candidature pour les start-up est lancé par le CEED

Fintech Catalyst : L’appel à candidature pour les start-up est lancé par le CEED

A travers Fintech Catalsyt les start-up innovantes seront accompagnées pour qu’elles soient connectées directement aux grandes institutions financières et bancaires engagées dans ce programme.

Les start-up développant des services ou des produits innovants ont jusqu’au 15 mars pour postuler au programme Fintech Catalyst. Lancé conjointement avec le Middle East Partnership et de grands groupes financiers de la place, celui-ci vise à les accompagner tant en matière de recherche de réseautage qu’en termes de financement et de formation pour être des leaders.

Les détails.

C’est avec le Middle East Partnership Initiative et de grands groupes financiers de la place que CEED Maroc lance le programme d’Open Innovation baptisé Fintech Catalyst. Dédié à la promotion de la Fintech dans la région, une telle démarche vise à créer des synergies entre les différents acteurs de l’écosystème entrepreneurial (TPE, start-up, institutions financières, fonds d’investissement, accélérateur…).

A travers Fintech Catalsyt les start-up innovantes seront accompagnées pour qu’elles soient connectées directement aux grandes institutions financières et bancaires engagées dans ce programme. Les partenaires identifiés par le CEED Maroc et en quête d’innovation sont en effet prêts à accélérer leur croissance en achetant les produits et services et/ou en apportant le capital nécessaire à l’amorçage ou à la croissance des start-up qui auraient été retenues dans le cadre dudit programme.

Concrètement, un tel programme proposera aux start-up un fast track et un accès aux grands groupes financiers. Il leur permettra une adaptation et une mise sur le marché en partenariat avec les grands groupes partenaires. A la clé du programme, un bon de commandes à la fin du programme, une subvention allant jusqu’à 200.000 DH, un accès à un panel d’investisseurs early/growth stage, la participation à un salon de recrutement et un programme de formation, de mentoring et coaching dédié… 

Sont éligibles les dirigeants de startups ou petites et moyennes entreprises innovantes à la recherche d’investisseurs, ou de clients. Les start-up ayant développé ou en train de développer ou à même de développer une solution innovante pour le secteur Fintech peuvent également postuler pour un tel programme. 

Le dossier de candidature devra être déposé avant le 15 mars prochain.

Pour rappel, CEED Morocco est membre du réseau international de CEED, une organisation non gouvernementale américaine qui accompagne les entrepreneurs pour le développement de leurs entreprises dans les marchés émergents. Créée en 2005 par SEAF (Small Enterprise Assistance Funds), l’ONG est soutenue par des partenaires régionaux tels que l’USAID, le FMO, la Banque du développement entrepreneuriale, le Programme BAS et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement.

CEED Global a lancé CEED Morocco en 2013, en tant que premier centre CEED en Afrique. Il fait partie désormais d’un large réseau international d’exploitation et d’entrepreneuriat dans le monde. Sa mission est de fournir aux entrepreneurs le savoir-faire et les réseaux nécessaires à leur développement et à leur croissance. Il se donne ainsi pour mission de fournir aux entrepreneurs le réseau, les compétences et le savoir-faire dont ils ont besoin pour accélérer la croissance de leurs entreprises. Au menu, formation, networking et mentorat. Les membres peuvent ainsi partager leurs expériences avec d’autres entrepreneurs pour surmonter ensemble les défis actuels et futurs. CEED offre ainsi plusieurs avantages aux entrepreneurs marocains désireux de souscrire à des programmes d’accompagnement innovants.

Edifiant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *