Fondation marocaine pour l éducation financière : Lancement de la stratégie triennale

Fondation marocaine pour l éducation financière : Lancement de la stratégie triennale

Pour la période 2013-2015, la Fondation marocaine pour l’éducation financière a développé un plan stratégique dont la finalité est de renforcer l’inclusion financière. Présenté lors d’une rencontre avec la presse le 18 avril 2013 à Casablanca, ce plan vise à promouvoir les principes et les bonnes pratiques relatifs à l’éducation financière et à servir de catalyseur pour atteindre une certaine maturité et responsabilité dans le recours aux services financiers.
Créée dans l’ambition de coordonner les actions de ses membres en matière d’éducation financière et prendre toute initiative dans ce domaine, la fondation marocaine pour l’éducation financière a concocté une stratégie qui s’articule, comme l’explique Nezha Saadani, responsable du département de la communication à Bank Al-Maghrib, autour de deux principaux axes. Selon elle, il sera question de «la mise en place de programmes de sensibilisation et d’éducation financières qui soient adaptés aux différents segments de la population et du développement des compétences de la population pour l’acquisition de capacités à assumer les décisions et les risques financiers».  
A l’heure actuelle, l’éducation financière demeure un élément important dans toute approche de protection des consommateurs. Dans «consommateurs», les enfants ne sont pas moins ciblés que les adultes, notamment quand il s’agit de la finance. Dans ce sens, la fondation entend accorder une importance particulière à cette tranche de la société en lui proposant une formation aux questions financières. Cette formation, qui sera intégrée parallèlement au système académique classique, fera en sorte à ce que le recours aux services financiers par ces jeunes soit fait de façon responsable dans le futur. Pour ce faire, des activités parascolaires sont programmées au même titre que l’intégration de l’éducation financière dans le cursus scolaire, en collaboration avec le ministère de l’éducation nationale. Selon Nezha Saadani, la fondation bénéficie pour cette action «d’une couverture territoriale optimale et des ressources pédagogiques d’ores et déjà mises en place». Il est à noter que la stratégie nationale en question a été mise en place sur la base d’un premier diagnostic de besoins réels et a capitalisé sur les résultats des initiatives existantes en matière d’éducation financière. De ce fait, l’action qui sera menée sur le terrain encouragera les campagnes nationales de sensibilisation de la population en vue d’améliorer les connaissances des risques financiers et des moyens pour s’en prémunir.
C’est dans ce volet là qu’intervient le second axe de la stratégie nationale de l’éducation financière. En vue d’inscrire cette éducation dans les principes de gouvernance  des institutions financières vis-à-vis de leurs clientèles, la fondation envisage de promouvoir davantage leur rôle. Par ailleurs, ces programmes s’adresseront également à la très petite et moyenne entreprise à travers l’accompagnement en matière d’éducation financière des actions initiées par les différents acteurs qui soutiennent cette catégorie d’entreprises.

Conseils pratiques…

Qu’est-ce que les journées de la finance pour les enfants?
Comme la stratégie de la Fondation marocaine pour l’éducation financière s’adresse aussi bien aux adultes qu’aux enfants, des journées dédiées exclusivement à ces derniers se sont tenues. Pour l’édition 2012, le nombre de bénéficiaires s’était établi à 30.000. Pour cette année, ils étaient plus de 57.000 à avoir participé à ces journées qui ont couvert les 16 régions du Royaume, aussi bien dans le milieu urbain que rural. En gros, il s’agit de visites au niveau du réseau de Bank Al-Maghrib et des banques commerciales au profit des collégiens, de séances de formation dispensées par des banquiers au profit de lycéens, visites au musée de Bank Al-Maghrib et à Dar As-Sikkah à l’attention des élèves du primaire et des collégiens ainsi que de visites et sessions de formation à la Bourse des valeurs de Casablanca et au niveau des compagnies d’assurance à l’attention des collégiens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *