1er atelier de formation CEED Maroc : Présenter son entreprise, ça ne s improvise pas

1er atelier de formation CEED Maroc : Présenter son entreprise, ça ne s improvise pas

Une fois chose faite et qu’un rendez-vous est décroché, tout se jouera sur la façon avec laquelle vous présenterez votre entreprise. C’est dans le souci d’accompagner les TPE  dans ce sens que CEED Morocco «Center of Entrepreneurial and Executive Development» a tenu, jeudi 16 mai, une formation au profit de 21 jeunes entrepreneurs.

Cette première formation a été assurée par deux experts et entrepreneurs qualifiés pour qui passion et concision seraient les clés de réussite de toute présentation.

Les objectifs derrière une présentation d’entreprises ne sont souvent pas les mêmes. Entre levée de fonds, vente, négociation ou simple communication sur son activité, les intérêts divergent. Selon Nadir Eythrib, directeur d’investissement au Fonds Dayam, «il est important d’adapter son discours et de modeler sa technique en fonction du profil à qui l’on a affaire». Globalement pour convaincre un bailleur de fonds, quelques éléments sont à mettre à l’évidence de façon efficace et surtout simple : l’idée du projet, l’équipe qui le chapeaute ainsi que sa stratégie.

«On achète deux choses, l’idée et les profils porteurs de cette idée. Tel un trèfle à quatre feuilles, plus l’idée est rare et exceptionnelle, plus l’intérêt de sa concrétisation est grandissant», note Nadir Eythrib. De ce fait, une idée qui constitue un chaînon qui manque dans un marché ne peut être rejetée à moins que ses porteurs ne soient pas experts en l’activité dans laquelle ils se lancent. Ce dernier point est très important puisque tout investisseur cherche à garantir l’aboutissement de ses engagements, d’où l’importance d’avoir une équipe complémentaire et une stratégie bien ficelée.

Se basant sur ses 30 années de carrière, il appuie fortement sur l’importance de la cohésion de l’équipe en charge du projet. «Evitez les promoteurs one man show pour vos projets, ne vous contredisez pas en réunion devant les bailleurs de fonds et partagez les responsabilités», insiste-t-il.

Par ailleurs, le souci auquel sont généralement confrontés aussi bien les entrepreneurs que les personnes qui sont en charge d’étudier les projets présentés se résume en la manière de dresser un business plan simple, clair et précis sans sombrer dans les détails techniques brouillants. Les spécialistes s’accordent à dire que toute stratégie tourne autour de deux axes élémentaires : la mission et la vision.

Dans un univers très concurrentiel, si l’on veut procéder à une levée de fonds, il est important d’avoir une vision claire de ce que sera notre projet à moyen et à long termes ainsi que sur sa valeur ajoutée. Ces deux éléments étant présents, Selon Ismail Lahsini, DG de News Generation Entrepreneurs, «opter pour une technique de présentation courte et synthétique demeure le meilleur moyen de captiver et marquer les esprits».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *