360.000 étudiants en bénéficient au Maroc : L’octroi des bourses en faveur des jeunes étudiants élargi

360.000 étudiants en bénéficient au Maroc : L’octroi des bourses en faveur des jeunes étudiants élargi

Les étudiants habitant à plus de 20 km bénéficieront de la totalité de la bourse alors que les autres continueront de recevoir leurs bourses selon la grille actuelle.

L’élargissement de l’octroi des bourses universitaires en faveur d’un plus grand nombre d’étudiants fait partie de mesures prises en faveur des jeunes. Dans ce sens, le Conseil de gouvernement avait examiné, il y a quelques jours, le projet de décret n°2.18.512 relatif à l’octroi de bourses aux étudiants. Il devra être adopté lors du prochain Conseil. Le but était de trouver des solutions avant la prochaine rentrée universitaire concernant la distance et le délai.

Les nouvelles mesures introduites doivent ainsi permettre aux étudiants habitant à plus de 20 km de bénéficier de la totalité de la bourse alors que les autres continueront de recevoir leurs bourses selon la grille actuelle. Les responsables promettent également de régler le problème des délais de versement. Dans ce sens, le ministère de tutelle avait annoncé récemment que le versement des bourses universitaires va intervenir dès le mois de septembre alors que durant les années passées, les étudiants devaient patienter jusqu’au mois de décembre. C’est probablement l’une des nouveautés phares promises par les responsables pour la rentrée prochaine.

Concernant les étudiants du cycle doctoral, l’âge maximum des bénéficiaires sera fixé à 40 ans. A noter qu’actuellement, 360.000 étudiants bénéficient de bourse au Maroc, pour un budget annuel de 1,8 milliard DH. Les stagiaires de la formation professionnelle sont également concernés par l’octroi de bourses d’études. L’allocation est attribuée aux stagiaires selon le principe du mérite social sur la base d’une décision formulée par les commissions provinciales, présidées par les gouverneurs et composées de représentants du ministère de tutelle, des Finances, de l’OFPPT et du conseil de la province ou de la préfecture. Les stagiaires de l’Office sont également éligibles au régime de l’Assurance-maladie obligatoire (AMO).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *