Accompagnement scolaire : Les élèves MRE au centre de l’attention ministérielle

Accompagnement scolaire : Les élèves MRE au centre de l’attention ministérielle

Les performances des élèves MRE sont généralement conditionnées par le milieu familial et la politique d’intégration du pays d’accueil.

Il sera procédé à la création d’un réseau de médiateurs scolaires entre les parents, les élèves et les établissements scolaires. Les élèves en situation d’échec, eux, bénéficieront d’un programme de coaching proposé par le ministère qui entend également mettre à leur disposition des cours en ligne pour le soutien scolaire.

Pour accompagner les élèves marocains résidant à l’étranger (MRE) tout au long de leur processus d’apprentissage, le ministère chargé des MRE et des affaires de la migration a engagé une série d’actions qu’il entend traduire sur le terrain. Le ministère a, de ce fait, procédé à un diagnostic des performances scolaires des élèves MRE ; une base sur laquelle plusieurs points d’intervention se déclinent.

Les performances des élèves MRE sont généralement conditionnées par le milieu familial et la politique d’intégration du pays d’accueil. Fait qui a mobilisé les différents acteurs relevant du ministère de tutelle pour pousser la réflexion et pour proposer une stratégie concrète afin que les élèves MRE aient, au final, les mêmes chances que tout autre élève. Il sera ainsi question, en plus de l’accompagnement des élèves, du renforcement des acteurs associatifs œuvrant dans l’appui aux jeunes dans le monde scolaire. La coopération internationale est également un élément que le ministère prévoit de renforcer pour appuyer l’intégration des élèves MRE dans les milieux scolaires.
Le plan du ministère ne s’intéresse pas particulièrement aux élèves en difficulté uniquement.

Ceux-ci sont bien évidemment objet d’un programme d’accompagnement afin de leur éviter  toute situation d’échec scolaire ou décrochage. Cela dit, l’encouragement des élèves brillants, à haut potentiel, est également de mise. Une série de bourses d’excellence pour les élèves performants serait également prévue. Pour le ministère, il s’agirait avant tout de promouvoir leur parcours d’excellence.  Afin de mener à bien ce projet,  le ministère établira un système d’identification et de promotion des «success stories» au sein de la communauté marocaine ainsi qu’une plate-forme de parrainage des élèves performants.

Par ailleurs, «l’atteinte des objectifs stratégiques s’appuie sur plusieurs programmes qui se déclinent en projets et respectent des principes directeurs dans leur mise en œuvre», explique-t-on auprès de la même source.  En effet, des projets ont été définis dans le but d’outiller les MRE et combler un manque d’initiatives à cet effet.  Ainsi, les parents MRE seront mieux sensibilisés sur leur rôle, leurs droits et leurs obligations dans la scolarité de leurs enfants. Pour leur part, ces derniers profiteront d’une large campagne auprès des élèves MRE sur les parcours scolaires, les acteurs associatifs et les projets dédiés à leur scolarité. Le ministère prévoit également la mise en place d’un système de tutorat par les pairs, une centralisation et mise à disposition des Massive Open Online Courses (des cours en ligne pour le soutien scolaire, ndlr) ainsi que le développement davantage d’outils d’échange et de communication entre les différents acteurs.

A ce titre, il sera probablement procédé à la création d’un réseau de médiateurs scolaires entre les parents, les élèves et les établissements scolaires. Pour ce qui est des élèves en situation d’échec, un programme de coaching est proposé par le ministère qui prévoirait également un dispositif d’accompagnement au profit des élèves MRE en situation de décrochage.  Dans un autre contexte, pour pallier les lacunes d’accompagnement par les parents et  mieux réussir l’intégration des élèves MRE dans leur milieu scolaire, il sera question d’organiser des cours des langues des pays d’accueil destinés aux parents et aux élèves MRE. A cela s’ajoutent un diagnostic en continu des performances de ces jeunes élèves et un bon nombre de sessions de formation des enseignants et associations. Ces dernières feront l’objet d’un référentiel et d’une procédure de labélisation, histoire de mieux guider les parents.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *