Arbitrage : La parole à un grand expert du droit d’affaire

Arbitrage :  La parole à un grand expert du droit d’affaire

«L’arbitrage, mode alternatif de règlement de litiges: le statut du co-arbitre» est le thème de la conférence qui a été animée récemment par Hugues Kenfack à Casablanca.

Cette conférence a été organisée dans le cadre du lancement du Master exécutif «International Business Law» (IBL) de l’Université Mundiapolis en partenariat avec l’université de Toulouse 1 Capitole, Master, dont Hugues Kenfack est le responsable et le fondateur. Le thème de la conférence qui apparaît de prime abord un peu technique ne l’est qu’en apparence, il  est d’une grande actualité.

En effet, depuis l’affaire dite «l’affaire Tapi» en France, la question des arbitres choisis par les parties ou co-arbitres (qui choisissent un troisième comme président du tribunal) s’impose. La question de neutralité dans les décisions d’arbitrage était soulevée, et à laquelle le doyen Kenfack a tenté de répondre par le rôle du co-arbitre, son action et sa responsabilité dans le processus.

Le Master exécutif «International Business Law» de l’Université Mundiapolis est une formation professionnalisante qui vise à former des juristes et des professionnels d’excellence dans des cabinets ou des entreprises nationales ou internationales.

C’est une formation qui permet aux candidats de maîtriser les savoirs et savoir-faire relatifs à la vie internationale des affaires, qui vise à associer enseignements en droit international privé, droit du commerce international et arbitrage, et des enseignements plus spécialisés et professionnels des pratiques du commerce international afin de faire acquérir aux apprenants les connaissances et aptitudes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *