Bien-être: Gérer le stress en respirant mieux !

Bien-être: Gérer le stress en respirant mieux !

Et c’est le maître Naushad Thiriami, mondialement connu, qui a, il y a quelques semaines, fait profiter à une audience hétérogène des bienfaits de cette technique. Une technique simple et qui ne demande pas vraiment de moyens matériels. «Fermez les yeux, regardez le bout de votre nez, respirez et regardez si vous respirez avec une ou deux narines… Ne pensez plus à rien. Ecoutez votre corps…», les consignes sont simples et faciles à suivre pour tous. Le maître indiquera les différentes façons de respirer et laissera les personnes qui se sont prêtées au jeu, de rendre compte que la respiration normale que nous faisons n’est pas suffisante car elle ne fait profiter le corps que de 50% de l’oxygène contenu dans l’air ambiant.

Bref, tout est basé sur la méditation. Après quelques minutes, l’esprit de tout l’auditoire est présent. La salle paraît plus calme et paisible. Les énergies négatives disparaissent au profit d’une augmentation en puissance de la vitalité du corps. Et c’est ce qui permet de libérer le corps du stress.

Les enjeux sont réels lorsque l’on sait combien de personnes perdent la vie à cause du stress. De tels exercices aident les personnes à le surmonter et à se protéger contre ses méfaits. «Comme un miroir poussiéreux, il faut souffler dessus pour enlever la poussière. De même pour le stress, il faut le supprimer de l’environnement pour avoir de la clairvoyance en nous». La métaphore empruntée par le maître est simple et résume l’essentiel. La finalité est tangible. Le programme proposé par le maître s’étend sur 5 jours de techniques de respiration. Bien respirer permet de voir les problèmes plus petits et trouver plus facilement les solutions… Le principe paraît si simple que ne pas essayer la technique pourrait même être condamnable! Car le corps humain est de plus en plus exposé à des tensions profondes. Et pour faciliter les choses, le maître conseille de maintenir l’esprit dans le présent car se projeter dans le futur crée justement du stress. De la même manière, le passé est source de stress car il renvoie inévitablement à des sentiments de regret.

«Ce programme permet d’apprendre aux initiés que quand on est dans le présent, le futur est forcément bon», poursuit le maître, face à une audience plus calme désormais… La méditation ayant déjà porté ses fruits, le maître se plaira même à faire des comparaisons entre l’Inde et le Maroc pour démontrer que le stress est beaucoup plus réduit ici en raison de la stabilité politique… Toujours est-il qu’après ses nombreux voyages, l’expert s’est rendu compte que les Marocains s’intéressent beaucoup à ce genre de technique. Un besoin largement justifié quand on sait que les bienfaits de pratiquer des exercices respiratoires permettent d’activer davantage le cerveau et de nettoyer tout le système.

Le maître est catégorique : «Après le second jour du programme de techniques de respiration, les individus découvrent une nouvelle manière de penser». C’est vérifié. L’International Art Of Living Foundation qui a été créée en 1981 par HH Sri Sri Ravi Shankar est représentée en effet dans plus de 52 pays à travers le monde.

Une telle représentativité fait d’elle l’une des plus importantes ONG dans le monde en matière d’éducation et d’actions sociales. L’association dans laquelle exerce Maître Naushad entre autres, a pour mission principale de transmettre un savoir-faire inspiré des techniques du yoga pour éradiquer le stress. Aujourd’hui, l’organisation est reconnue pour ses résultats probants à travers ses représentations accréditées à New York, à Genève et à Vienne.

Une initiative marocaine dans le même état d’esprit

Créée en 2004, la fondation l’Art de Vivre Maroc dépasse désormais le champ des institutions. Présidée par Mamoun Marrakchi, l’organisation prône une démarche pour contrecarrer le stress. Au fil des jours, cet entrepreneur s’est résigné à prendre les taureaux par les cornes et répondre à l’impact du stress par une riposte naturelle et efficace. Il a su fédérer autour de lui des adeptes de la technique respiratoire après l’avoir lui-même essayée. Aujourd’hui, les personnes intéressées viennent de tout horizon car le stress n’épargne personne. Selon les cibles, les programmes sont adaptés. Des stages d’initiation à la technique de respiration Sudarshan Kriya, de méditation Sahaj Samadhi, de l’Art du Silence sont désormais dispensés par l’organisation. La thématique du YES (Youth Empowerment Seminar) dédié aux adolescents, de l’ART Excel (dédié aux enfants entre 7-13 ans), de YLTP (Youth Leadership Training Program (dédié aux jeunes employés), d’APEX (Achieving Personal Excellence) dédié aux entreprises et de NAP (Non- Agression Program) dédié aux personnes en milieux difficiles témoignent des différentes expérimentations des porteurs de la fondation. Toutes puisent dans les techniques du souffle et de la méditation. Désormais constituée en entreprise sociale, l’Art de Vivre a été baptisée centre de formation Art of Living Maroc. En partenariat avec l’ONG IAHV (International Association for Human Values), fondée par Sri Sri Ravi Shankar, plusieurs stages sont animés par mois à travers le pays pour transférer fidèlement les valeurs universelles, base du développement humain.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *