Bourses d’excellence de recherche pour les doctorants: L’Université Mohammed V de Rabat en tête

Bourses d’excellence de recherche pour les doctorants: L’Université Mohammed V de Rabat en tête

Cette année, 300 bourses d’excellence de recherche pour les doctorants seront attribuées aux universités marocaines.

Sans grande surprise, l’Université Mohammed V de Rabat est arrivée en tête du programme de bourses d’excellence de recherche (PBER) géré par le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST). Ainsi, 79 bourses ont été attribuées aux   étudiants de l’Université Mohammed V, ce qui représente plus du quart du total des bourses, soit le meilleur score national. Les autres universités se sont vues attribuer entre 7 et 51 bourses. Ainsi, 51 bourses ont été décernées à l’Université Hassan II de Casablanca, 29 pour l’Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan, 36 à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, 19 à l’Université Ibn Zohr d’Agadir, 15 à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, 15 pour l’université Mohammed 1er d’Oujda, 14 pour l’Université Ibn Tofaïl de Kenitra, 12 pour l’Université Sultan Moulay Slimane de Beni Mellal… A noter que l’Institut supérieur de commerce et l’administration des entreprises (ISCAE) s’est vu attribuer deux bourses d’excellence.

Ces bourses pour lesquelles les candidatures ont été validées par le Comité national des bourses d’Excellence (CNBE), sont destinées à inciter les étudiants les plus méritants, titulaires d’un Master ou d’un diplôme reconnu équivalent, à préparer une thèse de doctorat. Les critères d’évaluation et la méthodologie suivie pour la sélection des dossiers de candidature tiennent compte de la mention obtenue au baccalauréat ainsi que des moyennes annuelles obtenues pour chaque année universitaire et du nombre d’années écoulées pour l’obtention du diplôme, sachant que toute année redoublée est sanctionnée par une diminution de la note globale (sur 80 points) de 5 points. Les filles sont deux fois plus nombreuses à décrocher cette bourse que les garçons, une suprématie qui se maintient dans les mêmes proportions depuis 2012.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *