Culture de non-violence : L’université de Rabat s’implique

Culture de non-violence : L’université de Rabat s’implique

Une journée d’étude sur «les violences de genre» s’est tenue le 21 février à l’École normale supérieure de l’enseignement technique (ENSET) relevant de l’Université Mohammed V de Rabat.

L’événement a été placé sous le patronage d’honneur de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, la Chaire Académique Lalla Meryem pour la femme et l’enfant.  Les enjeux sont réels. La réflexion sur des mécanismes permettant l’instauration d’une culture de non-violence à l’égard des femmes a été menée dans ce sens. La Chaire a élaboré un plan d’action adopté par son conseil scientifique, qui comprend plusieurs axes fondés sur le principe de la surveillance et la valorisation des expériences réussies et utiles de divers intervenants dans le domaine de la femme et de l’enfant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *