Dématérialisation de la formation professionnelle continue

Dématérialisation de la formation professionnelle continue

Le ministère de la santé et Johnson & Johnson Morocco signent une convention

Une convention sur la dématérialisation de la formation professionnelle continue a été signée ce vendredi 14 décembre, entre le ministère de la santé et la société Johnson & Johnson Morocco au siège du ministère de tutelle. Ce projet a pour objectif de réduire les coûts de la formation permettant à un nombre plus large de professionnels de santé de bénéficier d’un apprentissage à distance et sans contraintes de temps où d’espace.

Cette cérémonie de signature  a aussi été l’occasion d’annoncer le lancement de deux modules de formation «e-learning» dans le cadre des programmes nationaux de lutte antituberculeuse et du sida au bénéfice des professionnels de santé dans six régions pilotes, à savoir Rabat- Salé-Kénitra, Casablanca-Settat, Fès- Meknès, Marrakech-Safi, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Souss-Massa. D’autres initiatives concernant la digitalisation de la formation professionnelle continue et l’éducation sanitaire destinée au grand public sont en cours d’élaboration dans le cadre de la stratégie E-Santé du ministère de la santé.

Pour rappel, l’approche de dématérialisation a déjà été initiée par le ministère avec l’Ecole nationale de santé publique, en collaboration avec les Centres hospitaliers universitaires et les sociétés savantes, et avec l’appui de l’Unicef, du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et de l’Organisation mondiale de la santé. Ainsi, l’Ecole nationale de santé publique avait organisé du 20 avril au 31 mai 2018 le 1er cours de formation à distance sur l’économie de la santé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *