Des cours de soutien gratuits sur Emadrassa: Inwi accompagne les bacheliers

Des cours de soutien gratuits sur Emadrassa: Inwi accompagne les bacheliers

Dans un objectif d’accompagner les bacheliers dans leurs préparations d’examen, cette plate-forme met à leur disposition 90% du programme scolaire en plus d’un dispositif complet de coaching et de développement personnel.

«Aujourd’hui, les lycéens marocains peuvent, en effet, réviser 90% de leur programme scolaire sur Emadrassa à travers des vidéos de cours didactiques et ergonomiques, des annales et leurs corrigés», nous apprend Alexandra Lepagnot, responsable opérations responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) chez Inwi.

A côté des cours, Emadrassa met à la disposition des jeunes lycéens des capsules vidéo d’aide à l’orientation et de développement personnel en mesure de les appuyer dans la gestion du stress qui caractérise généralement cette étape de leur vie.

Pour ce faire, l’opérateur a associé sa marque à un jeune nom de la scène de podcast au Maroc. Il s’agit de Abdallah Abujad. Élu personnalité et podcaster de l’année lors des Morocco Web Awards 2014, Abujad est l’auteur de capsules d’orientation scolaire et professionnelle très prisées auprès des jeunes Marocains. «Le besoin est énorme. Les jeunes au Maroc ne savent vraiment pas quel chemin emprunter. Sous le nom de Fine9ra et H-ne5dem (Où faire mes études et quel métier choisir, ndlr), ces podcasts donnent un aperçu sur les principales filières de formations et débouchés professionnels au Maroc», précise-t-il

A l’heure actuelle, pas moins de 210 capsules pédagogiques sont disponibles gratuitement sur la plateforme Emadrassa. A noter toutefois que seuls les cours des filières scientifiques sont disponibles pour le moment.

«Ce sont les besoins qui déterminent nos premiers choix. Plusieurs autres vidéos sont en cours et nous entendons bien élargir nos dispositifs sur les autres filières», a fait savoir Alexandra Lepagnot. Quant à Frédéric Debord, DG de Inwi, il estime qu’il est de leur responsabilité «de démocratiser l’accès à la connaissance et d’encourager le e-learning». En effet, il serait important, vu la crise que connaît l’éducation au Maroc, d’offrir aux jeunes un accompagnement scolaire gratuit et de qualité.

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *