Elaboration d un manuel pédagogique : Pour inculquer une formation philosophique aux jeunes

Elaboration d un manuel pédagogique : Pour inculquer une formation philosophique aux jeunes

La capitale du Royaume, haut lieu du savoir, accueille du 16 au 18 septembre une douzaine de philosophes de tous les continents à l’occasion du second dialogue philosophique Sud-Sud. Ils se réunissent pendant trois jours afin d’élaborer un manuel pédagogique innovant destiné aux jeunes, prenant en compte des apports philosophiques à la pensée universelle de l’Afrique, des États arabes, de l’Asie et du Pacifique ainsi que de l’Amérique latine et des Caraïbes, encore peu connus.

A travers cet événement, organisé par l’Unesco, avec la participation de la Fondation ONA et le soutien du Royaume d’Arabie Saoudite à travers le programme international Abdullah Bin Abdulaziz pour la culture de la paix et le dialogue, les initiateurs ainsi que la communauté internationale se lancent, selon un communiqué de presse, le défi de construire une société plus inclusive et ouverte au dialogue. Pour y contribuer, il est essentiel, aux yeux des organisateurs, d’assurer la reconnaissance et la transmission de la diversité des courants intellectuels aux générations futures et de valoriser les différentes visions philosophiques sur les grandes questions liées à la condition humaine. «L’Unesco est convaincue qu’une telle approche est indispensable pour promouvoir l’ouverture d’esprit et la pensée critique chez les jeunes afin de bâtir les fondements d’une compréhension mutuelle et d’une paix durable entre les peuples», ajoute la même source.

Pour information, ce second dialogue est organisé sous la forme d’un atelier d’écriture avec la participation du comité scientifique. Il permettra d’analyser et de compiler les matériaux collectés par les coordonnateurs régionaux du projet. Le tout avec la participation, lundi 16 septembre, de personnalités et institutions marocaines et internationales œuvrant dans le domaine de la philosophie sous le prisme du dialogue interculturel. Cette première journée a été marquée par une série de réflexions sur cette thématique, ainsi que les avancées du projet dans les quatre régions précitées. Les 17 et 18 septembre sont des journées dédiées aux travaux en atelier des philosophes autour des textes philosophiques sélectionnés et compilés. 

Pour rappel, cet événement est marqué par  la participation entre autres des philosophes Ali Benmakhlouf (Université Paris Est Créteil Val-de-Marne, Paris, France), Rozena Maart (Université de Kwazulu-Natal, Durban, Afrique du Sud), Enrique Dussel (Universidad Autónoma Metropolitana, Mexico, Mexique), et Rainier Ibana (Université Ateneo, Manille, Philippines).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *