Enseignement supérieur privé : Palmines prime les gagnants du concours Spin off by Pis

Enseignement supérieur privé : Palmines prime les gagnants du concours  Spin off by Pis

Le concours a mis en émulation les étudiants en master et doctorat en géologie de la Faculté des sciences et techniques d’Errachidia.

C’est dans le cadre de sa politique RSE que la société Palmines, filiale de Palmeraie Industries et Services, avait lancé en mars dernier la première édition de son programme destiné à la promotion de l’entrepreneuriat innovant. Baptisé «Spin off by Pis», le programme a été scellé avec le concours du staff de la Faculté des sciences et techniques d’Errachidia. Il a ainsi mis en émulation les étudiants en master et doctorat en géologie de l’établissement. Pour rappel le processus s’était déroulé en deux phases au cours desquelles ont été identifiés 6 projets. Suite aux délibérations, 3 projets ont été primés.

Le premier, présenté par Mustapha Ait Daoud, doctorant, intitulé «Archéologie et collection minérale pour le développement géo-touristique du Tafilalet», s’inscrit dans la préservation de l’environnement. Le second prix a été décerné à Omar Saidi, en formation doctorale. Son projet «Advanced geostudies and mineral explored» vise à développer un outil d’aide à la prospection géologique.

Il serait inspiré des technologies de pointe existantes qui pourraient être embarquées sur des drones. Enfin le dernier projet intitulé «Exploration, exploitation et valorisation du minerai plomb/zinc dans la région du Cadetaf» s’est également distingué en raison de la thématique d’actualité qu’il revêt. Son porteur de projet Abdelkhiar Ait Ali a voulu par ce biais développer un partenariat entre les artisans et les opérateurs miniers. La problématique dans la région est réelle. Un tel projet devrait permettre d’optimiser la valorisation des gisements de minerai, la réduction des risques miniers et celle de l’impact sur l’environnement.

L’événement s’est tenu en présence du doyen de la FSTE, My Brahim Sedra, Hassan Tazi, DG de Palmines, et de Brahim Brou, responsable du service technique de la région minière du Tafilalet et de Figuig (Cadetaf) ainsi que de l’ensemble du jury.
Un tel partenariat entre une université et une entreprise d’un groupe qui évolue dans un des secteurs les plus stratégiques de la région devrait valoriser les compétences et identifier les talents.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *