Entreprenathon : L’ESSEC Afrique et l’EMI mettent le cap sur l’innovation et l’entrepreneuriat

Entreprenathon  : L’ESSEC Afrique et l’EMI mettent le cap  sur l’innovation et l’entrepreneuriat

L’ESSEC Afrique a accueilli pendant deux jours et pour la deuxième année consécutive un «Entreprenathon». Organisé les 22 et 23 mars 2019 en collaboration avec l’EMI, cet événement s’est déroulé sous le signe de l’innovation et de la créativité. Le concept est simple.

Regroupés dans des équipes pluridisciplinaires et pluriculturelles, les étudiants des deux écoles ont travaillé ensemble et se sont affrontés lors de deux jours de compétition afin de proposer les solutions innovantes aux problématiques qui leur ont été posées. Axé principalement sur l’entrepreneuriat et le numérique, ce hackathon a connu la participation de 73 étudiants de l’ESSEC et 70 de l’EMI, l’objectif est de concrétiser des projets proposés par les entreprises partenaires. Plusieurs entreprises ont fait part à cet événement.

Ainsi, cette année connaît la participation de Veolia Environnement, la Société royale d’encouragement du cheval (Sorec), Maroc Numeric Cluster ou encore Le Wagon. Au programme, différentes thématiques orientées vers les enjeux du développement des Smart Cities au Maroc et en Afrique ont été proposées. L’idée est de mettre en place une application destinée aux collaborateurs de Veolia orientée santé et sécurité, un outil de mesure de l’empreinte papier en entreprise, une plate-forme de technews destinée aux entreprises marocaines pour être en phase avec les nouvelles tendances technologiques et une plate-forme Fiware pour contribuer aux initiatives et projets en créant des services à valeur ajoutée dans les domaines de l’énergie, la santé, le transport et la Smart City.

Dans cette perspective, les étudiants ont eu l’occasion d’apprendre, de faire comprendre et à répondre à certains aspects des défis du développement au Maroc et en Afrique à travers la création de solutions innovantes et durables dans le secteur du numérique. Pour les organisateurs de cet événement, ce partenariat a également pour finalité d’encourager les étudiants à l’entrepreneuriat et ses enjeux en Afrique. Une manière de promouvoir la formation continue et initiale, ainsi que les échanges pluridisciplinaires entre étudiants d’écoles d’ingénieurs et d’écoles de commerce. L’Entreprenathon représente pour la majorité de ces étudiants une première expérience «terrain» de création, de coding, de programmation et de gestion de projet.

Dans la pratique, ce genre d’exercice se base sur le «learning by doing». Ainsi les étudiants sont pleinement impliqués dans leur propre formation et vont pouvoir créer et apprendre de leurs erreurs pour mieux retenir tous les concepts clés pour réussir leurs projets, avec un double encadrement des représentants des entreprises et des équipes enseignantes des deux écoles, indiquent les organisateurs de cet Entreprenathon.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *