Formation continue: L’Université Paris-Dauphine s’installe à Casablanca

Formation continue: L’Université Paris-Dauphine s’installe à Casablanca

Après Tunis, Londres et Madrid, c’est au tour de Casablanca d’avoir un campus dédié à la formation continue offerte par l’Université Paris-Dauphine. Cette dernière forme plus de 700 managers par an dans 13 pays.

Très réputée, Paris-Dauphine est l’une des plus prestigieuses universités de France. Pour être acceptés, dans le cadre de la formation initiale, les candidats doivent avoir à des notes très élevées. Avoir au moins une moyenne de 16/20 en mathématiques représente une des conditions pour prétendre postuler à une place dans cette université… Sa notoriété n’est plus à démontrer. Aujourd’hui l’actualité marocaine est plus dans la formation continue. Après Tunis, Londres et Madrid, Paris-Dauphine s’installe à Casablanca et inaugure son campus de formation continue. «L’ouverture de Dauphine Casablanca s’inscrit directement dans la stratégie d’internationalisation de l’université», expliquent les organisateurs. Paris-Dauphine est connectée à travers le monde par 280 conventions de partenariat académique. L’université dispense 20 doubles diplômes internationaux et 15 programmes délocalisés à l’étranger. Dans le cadre de la formation continue, ce ne sont pas  moins de 700 managers par an qui en bénéficient dans 13 pays différents. A travers cette nouvelle installation, l’Université Paris-Dauphine confirme sa volonté de se positionner sur le continent africain. «L’université entretient des liens forts et historiques avec l’Afrique, et tout particulièrement avec le Maroc, de par l’existence de programmes conjoints et la présence d’un corpus d’alumni», précisent les ordonnateurs du projet.

D’emblée, le site de Casablanca devra représenter à terme un hub régional et subsaharien. Il est clair que les attentes dans ces régions sont nombreuses et le Maroc représente la plate-forme idoine pour satisfaire cette demande en matière de formation dans ces pays.

L’offre pédagogique variant d’un pays à un autre. Pour le contexte national, ce sont les principes et pratiques de la finance islamique, le management de l’immobilier, le management de la santé, le système d’information de l’entreprise, l’audit et conseil, la législation financière, le conseil en gestion de patrimoine, l’ingénierie financière qui ont été retenus comme domaines de compétences à développer.

Dans son expertise avérée, Paris-Dauphine se positionne également dans la recherche. «Les enseignants-chercheurs de l’université, reconnus pour leurs travaux de recherche et leur expertise, pilotent les programmes et assurent la majorité des enseignements», attestent les responsables du Campus Casablanca. La partie pratique sera assurée par des professionnels du terrain. Toujours dans la logique de l’université de Paris-Dauphine, les enseignements sont dispensés en petits groupes. La pédagogie étant basée sur le partage d’expérience et l’interactivité.

Sur le plan aménagement des cours, les programmes proposés sont aménagés pour des managers en activité, leur permettant de combiner vie professionnelle et formation. Tous les mois, un séminaire intensif de plusieurs jours est donc prévu, et ce sur une période moyenne d’un an. Pour rappel, Dauphine Casablanca est un institut supérieur privé en sciences de gestion et de l’organisation, autorisé par le gouvernement marocain en août 2016. Installé au Technopark, il a été inauguré la semaine dernière par Pr. Laurent Batsch, président de l’Université Paris-Dauphine.

Les principaux palmarès de l’Université de Paris-Dauphine

L’Université Paris-Dauphine est reconnue pour la qualité de ses enseignements en finance, économie, droit financier, mathématiques et stratégie d’entreprise. Elle figure chaque année aux premiers rangs des établissements les plus réputés auprès des recruteurs et plus particulièrement dans le domaine de la finance. L’Université Paris-Dauphine est souvent considérée comme une faculté d’élite de par la notoriété de ses masters et de son exigence académique.

  Classement Shanghai 2015 : Classée dans la fourchette mondiale «151-200» en économie et au 28e rang mondial en mathématiques.

• Classement Eduniversal : 5e Business School de France et 95e mondiale, derrière Insead, HEC, Essec et EM Lyon, cotée cinq Palmes Universal Business School with major international influence.

  Classement QS World University Rankings Employer Reputation 2013 : 4e formation commerciale française derrière Insead, HEC et ESSEC, 19e européenne (champ management et sciences sociales) et 44e mondiale.

• Classement QS World University Rankings 2015: Classée dans la fourchette mondiale «101-150» en Finance.

• Classement Challenges : 4e meilleur réseau alumni selon le Who’s Who ranking (ENA, Polytechnique, HEC, Dauphine). 

Source Internet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *