Formation des diplômés chômeurs: 50.000 demandes en 5 jours

Formation des diplômés chômeurs: 50.000 demandes en 5 jours

Le programme «Formation des diplômés chômeurs» rencontre un franc succès. En quelques jours, les responsables ont reçu pas moins de 50.000 candidatures. C’est le double de l’objectif initial de 25.000 diplômés formés sur 3 ans.

Pour cette première année, le gouvernement prévoit tout juste 10.000 places, soit cinq fois moins que le nombre des candidatures reçues au début de la matinée du mercredi 30 décembre. «Nous avons jusqu’à maintenant  50.000 demandes.

Un chiffre provisoire puisque les candidats potentiels pourront continuer à postuler jusqu’au jeudi 31 décembre», explique Khalid Samadi, coordinateur général du programme. Et de poursuivre : «Nous avons relevé un grand engouement de la part des diplômés sur tout le territoire national pour le programme.

Mais à la fin de la période réservée au dépôt des candidatures nous allons procéder à une présélection». Deux critères principaux permettront de départager les dizaines de milliers de candidats intéressés par le programme gouvernemental.

«La sélection des profils se fera d’une manière automatisée sur la base de deux critères, à savoir l’ancienneté et les notes. Plus vous avez un diplôme universitaire ancien, plus vous aurez la chance d’être sélectionné. Les candidats ayant obtenu les meilleures notes au cours de leur parcours universitaire auront bien évidemment plus de chances pour valider leur ticket pour le programme», ajoute Samadi.

Ce dernier affirme que le démarrage de la formation doit intervenir si tout se déroule comme prévu, avant la fin de janvier 2016. Si les diplômés sont nombreux à tenter leur chance, c’est que le gouvernement promet de verser une prime mensuelle de 1.000 dirhams à tous les candidats retenus.

Pour rappel, un accord a été signé entre l’Anapec (Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences), l’OFPPT (Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail) et la CGEM (Confédération générale des entreprises du Maroc) sous la présidence du chef de gouvernement.

Les ministères de l’enseignement supérieur, de l’éducation nationale, de l’emploi et celui des finances sont également impliqués.

Les candidats retenus vont bénéficier d’une formation étalée de 9 à 12 mois avec des cours théoriques et pratiques dans les centres de l’OFPPT ainsi que dans les locaux des facultés. La moitié des cours sera réservée au renforcement des connaissances génériques dans les langues, les techniques d’entrepreneuriat, la communication et l’informatique. L’autre moitié sera consacrée à l’acquisition de connaissances plus spécifiques dans l’une des 30 filières retenues par le programme.

La formation sera suivie d’une expérience sur le terrain avec un stage dans l’une des entreprises affiliées à la CGEM. Les candidats seront appelés à développer un projet de fin de formation avant de recevoir à la fin le certificat des compétences professionnelles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *