Formation professionnelle: 62% des lauréats des établissements de formation professionnelle insérés dans le marché du travail

Formation professionnelle: 62% des lauréats des établissements de formation professionnelle insérés dans le marché du travail

Le ministre délégué auprès du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Khalid Berjaoui, a indiqué mardi, que son département attache une importance particulière à la qualité de la formation professionnelle en vue de l’adapter aux besoins du marché du travail, à travers une batterie de mesures ayant débouché sur l’insertion de 62% des lauréats des établissements de formation professionnelle dans le marché du travail, neuf mois après l’obtention du diplôme.

Répondant à une question orale du groupe socialiste à la Chambre des représentants sur l’amélioration de la qualité de la formation professionnelle, M. Berjaoui a souligné que ces mesures comprennent, notamment la réalisation et la préparation d’études et de plans sectoriels et l’adoption d’une politique contractuelle avec les professionnels ainsi que le développement des modèles de formation.

Et d’ajouter que pour la consécration de ces acquis, et conformément aux dispositions de la Constitution de 2011, le ministère a mis en place une stratégie nationale pour la formation professionnelle 2021, qui s’inscrit dans le cadre de la vision stratégique du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, approuvée par le Conseil de gouvernement le 25 juillet 2015.

Cette stratégie est axée sur l’ouverture du système de la formation professionnelle, l’adaptation de la formation aux besoins économiques et sociaux, le placement de l’entreprise au centre du système de formation en renforçant son rôle et son implication effective dans la formation outre la mise en place d’un système reposant sur l’amélioration de la qualité de la formation, a-t-il ajouté.

Cette stratégie vise, entre autres, à garantir le droit à une formation professionnelle à tous en facilitant l’intégration sociale et territoriale, la formation de 10 millions personnes à l’horizon 2021, l’amélioration de la compétitivité de l’entreprise en tant qu’acteur et espace privilégié pour la formation, le perfectionnement du niveau des diplômés à travers l’amélioration de la qualité de la formation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *