Formation professionnelle en hôtellerie et tourisme: Plus de 1.650 lauréats en 2015

Formation professionnelle en hôtellerie et tourisme: Plus de 1.650 lauréats en 2015

Au niveau de l’enseignement supérieur, la saison 2014-2015 a connu l’admission de 300 candidats sur un total de 310 candidats tous cycles confondus. La même période s’est caractérisée par le grand engouement des jeunes pour les établissements de formation relevant du ministère du tourisme.

Ils étaient 6.535 candidats à avoir postulé pour 2.385 places, soit 3 demandes par place. Les demandes observées au niveau de la formation professionnelle se sont élevées à 4.180 pour 2.135 places pédagogiques. L’enseignement supérieur a compté pour sa part 2.355 demandes pour 250 places pédagogiques.

Ces chiffres ont été dévoilés, mardi à El Jadida, en marge d’une rencontre portant sur la présentation du bilan de l’offre de formation en tourisme dans les établissements sous tutelle du ministère du tourisme. Les intervenants ont passé en revue les réalisations en matière de restructuration du dispositif de formation.

Quatre centres de formation professionnelle d’excellence ont vu le jour à Marrakech, Mohammedia, Agadir et Fès. La branche a également connu la diversification des filières de formation à fort potentiel d’insertion professionnelle. Les centres de Mohammedia et Marrakech se sont dotés de nouvelles filières, citons le «Marketing hôtelier et touristique» et l’ «Animation touristique».

La formation en hôtellerie et tourisme a été marquée en 2015 par le lancement du baccalauréat professionnel. Cette branche est opérationnelle depuis le mois de septembre à Fès et Marrakech, spécialement pour les filières «Art culinaire» et «Service de restauration».

Pour sa part, le ministère a créé en partenariat avec l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) quatre centres de gestion de carrière. De même, il a scellé un partenariat avec l’International Youth Foundation (IYF) en vue d’améliorer l’employabilité des lauréats des établissements de formation hôtelière et touristique (EFHT).

Parmi les principales réalisations, les responsables ont cité la mise en place du label d’excellence pour la reconnaissance du niveau de qualité et de gouvernance des établissements de formation touristique du secteur privé et public ainsi que la création d’une école supérieure de la formation supérieure à travers la création d’une école supérieure en management hôtelier et touristique dans le cadre d’un partenariat avec l’Université Cadi Ayad.

Rappelons que la vision du secteur prévoit la formation de 130.000 jeunes à l’horizon 2020 ainsi que la création d’une nouvelle génération d’écoles professionnelles de référence nationale et internationale en ligne avec exigences du positionnement des différents territoires touristiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *