Formation professionnelle : Un programme de mobilité entre les Académies d’Aix-Marseille et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Formation professionnelle : Un programme de mobilité entre  les Académies d’Aix-Marseille et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Des élèves du lycée hôtelier marseillais bénéficient d’un stage de sept semaines en cuisine et service au Maroc

Les responsables et enseignants des deux pays ont travaillé ensemble pendant plus d’un an pour installer une confiance mutuelle et s’accorder sur les objectifs des stages.

Le siège du consulat général de France à Tanger a accueilli, jeudi 19 octobre, la cérémonie de fin de stage des premiers élèves bénéficiaires du programme de mobilité professionnelle entre les deux Académies d’Aix-Marseille en France et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. S’inscrivant dans le cadre des accords euro-méditerranéens, «cette expérience est la première du genre dans le domaine de l’éducation et la formation professionnelle et contribue à renforcer les échanges entre la France et le Maroc», a affirmé Thierry Vallat, consul général de France à Tanger.

Considérée comme une phase d’expérimentation, la première étape de ce programme a permis à une dizaine d’élèves du lycée hôtelier de Marseille de se rendre au Maroc et de bénéficier d’un stage de sept semaines dans les deux hôtels de luxe à Tétouan et Al Hoceima.

Les jeunes bénéficiaires viennent d’être évalués et notés par leurs maîtres de stage marocains et les professeurs de l’Institut supérieur d’hôtellerie et de tourisme à Tanger ainsi que des responsables et des chefs de cuisine et hôtellerie des deux établissements d’hébergement hôtelier. Ces résultats vont être transmis aux autorités pédagogiques de l’Académie d’Aix-Marseille pour être pris en compte pour la délivrance du baccalauréat professionnel français. «Nous venons de vivre une belle expérience qui nous a permis de découvrir une autre culture et une cuisine riche et très sollicitée. Nous avons été impressionnés par l’accueil et l’hospitalité marocains, mais aussi par la beauté des lieux visités pendant notre séjour au Maroc.  Nous avons tenu à repartir avec plusieurs recettes typiquement marocaines, notamment le tajine, le couscous et les gâteaux», a dit Dimitri Werner, un des élèves bénéficiaires du lycée hôtelier de Marseille. Côté marocain, dont l’expérience de baccalauréat professionnel est toute nouvelle, des élèves de l’Académie régionale de Tanger-Tétouan-Al Hoceima rejoindront, à leur tour, en avril 2018, le lycée hôtelier de Marseille et les hôtels et les restaurants marseillais pour une période de stage prévue sur les mêmes principes de ce programme. 

Il est à rappeler que les responsables et enseignants des deux pays ont travaillé ensemble pendant plus d’un an pour installer une confiance mutuelle et s’accorder sur les objectifs des stages, les compétences clés à développer et les critères d’évaluation des acquis d’apprentissage. Les entreprises sont, selon les responsables de ce programme, pleinement associées via la définition des activités données aux stagiaires et les évaluations confiées aux tuteurs. «Nous espérons avec le temps augmenter le nombre de bénéficiaires de ce programme et qu’il soit élargi à d’autres branches telles que la logistique et l’informatique», a souligné le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et la formation de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Awaj.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *