Francophonie: Deux appels à candidature lancés par l’AUF

Francophonie: Deux appels à candidature lancés par l’AUF

L’Agence universitaire de la francophonie (AUF) lance d’ici le 15 novembre deux appels à candidature. D’un côté, la 8e édition du Prix de la Francophonie pour jeunes chercheurs est ouverte.

«Ce prix vise à reconnaître le mérite et la valeur d’un(e) chercheur(se) ayant acquis une reconnaissance scientifique et ayant réalisé une percée internationale significative, en particulier dans le cadre de la Francophonie, et essentiellement à travers sa productivité scientifique», expliquent les organisateurs. Ouvert tous les deux ans, ce prix concerne les champs disciplinaires des sciences et de la médecine, des sciences humaines et sociales. Sont éligibles, les personnes âgées de 40 ans au plus et titulaires d’un doctorat  ou d’un doctorat d’État. Il est nécessaire aussi d’être rattaché à un établissement, membre de l’Agence universitaire de la francophonie. Une dotation de 10.000 euros sera attribuée à chacun des lauréats en 2017.

De l’autre côté, le Prix El Fasi, créé toujours par l’AUF, entend valoriser l’action d’une personnalité marquante des réseaux de la Francophonie. «Pour sa quatrième édition, c’est à Marrakech que le prix sera remis, en marge de la 17e assemblée générale de l’AUF (mai 2017)», avancent les organisateurs. L’Agence a créé le Prix El Fasi pour rendre hommage à Mohammed El Fasi, figure emblématique de la Francophonie universitaire, comptant parmi les membres fondateurs de l’Agence. C’était en 1987.Trois décennies se seront écoulées, en mai 2017 et la ville ocre devra accueillir une nouvelle assemblée générale de l’AUF.

Pour rappel, l’association compte plus de 800 membres, établissements d’enseignement supérieur, répartis dans plus de 100 pays. C’est à l’occasion de la 17ème AG de l’AUF que seront remis le Prix El Fasi et le Prix de la Francophonie pour jeunes chercheurs. Doté de 15.000 euros, ce prix vient valoriser l’ensemble de l’œuvre d’une personnalité scientifique marquante des réseaux de la Francophonie. Les critères liés à la qualité de son expertise et le caractère innovant de ses recherches sont pris en compte.

L’appel à candidature concerne des travaux qui traitent de la recherche, de la formation, de la gouvernance, du transfert de connaissances et des compétences, du développement et de la coopération internationale. L’émulation demeure une bonne manière de créer le débat et l’échange entre les différents établissements universitaires. L’AUF y œuvre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *