Le e-learning détrônera-t-il la formation en salle ?

Le e-learning détrônera-t-il la formation en salle ?

Selon Cegos, «le e-learning facilite un meilleur retour sur investissement des actions de formation».

Difficile à dire… Pour l’heure et selon le cabinet Cegos, le e-learning est encore à sa première phase en France. Au Canada, cette formule d’enseignement est très courante et ce pour tous les niveaux. Au Maroc, le marché est encore très jeune. Les individus et les entreprises optant encore pour des programmes de formation en salle. Cela dit, les nouvelles technologies de l’information risquent d’inverser la donne. Lire un livre dans son intégralité, par simple clic et gratuitement, est désormais tout à fait accessible. Le e-learning devrait gagner des points normalement.

Les opérateurs de formation verront dans cette nouvelle niche une nouvelle manière de faire pour partager le savoir. Un dernier sondage du célèbre cabinet Cegos a permis d’avancer des arguments forts en faveur de l’entreprise. Les coûts de formation sont réduits. Les frais de déplacement sont, en effet, effacés d’un coup de brosse du compte de charges !

Le partage d’informations entre les différents apprenants est réel aussi. Selon l’opérateur de formation, «le e-learning facilite un meilleur retour sur investissement des actions de formation».

Parmi les avantages importants du e-learning est la flexibilité. Les salariés répartis dans des zones géographiques différentes peuvent bénéficier effectivement de la même formation au même moment sans avoir à se déplacer.

Pour le bénéficiaire de la formation, cette formule permet une meilleure efficacité dans l’effort de formation. Il est également plus libre que dans le cas de l’apprentissage classique où il doit se déplacer et donc gérer ses heures de travail surtout s’il a une responsabilité au sein de l’entreprise. L’échange entre les différents apprenants et ce à travers le monde fait profiter tout le monde et représente une richesse extrême.

Du côté du formateur enfin, le e-learning permet l’enrichissement du contenu des formations de manière continue. Généralement, l’évaluation des prérequis peut se faire facilement de manière interactive. L’actualisation des contenus est aussi une chose plus aisée que la méthode classique. 

Cela dit, les entreprises sont encore réticentes par rapport au e-learning. Selon elles, «les formations délivrées en interne sont le plus souvent des formations métier, impossible à trouver sur le marché». Certaines remettent en cause cette forme d’apprentissage en raison d’une certaine tendance des apprenants à papillonner sur le modèle le plus adéquat. Bref, la méconnaissance de l’offre en e-learning bloque quelque part son développement dans des marchés nouveaux. Le Maroc en est un exemple.

La société ReKrute vient d’inaugurer, il y a un peu plus d’année, cette forme d’apprentissage à travers sa filiale ReKrute Knowledge. Le positionnement dans le e-learning a été rendu possible à travers son alliance avec CrossKnowledge, un des principaux opérateurs de la formation à distance. Si au Maroc l’activité ne fait que démarrer, Crossknowledge compte déjà plus de 5 millions d’utilisateurs dans le monde. Les contenus sont actuellement traduits en 16 langues. Et le taux de fidélisation estimé à 94% confirme l’engouement pour ce type de formation à travers le monde. Il est clair qu’au Maroc aucune estimation quant à l’évolution de la consommation de la formation à distance n’a été envisagée s’agissant d’un marché encore très jeune. A suivre…

Conseils pratiques

Pour réussir une formation en ligne

Se poser les bonnes questions avant de démarrer

Identifier les objectifs à court et moyen terme, attendus

Identifier les acteurs clés

Trouver la solution globale (contenu, technologie, services).

Chiffrer les gains attendus

Il s’agit à ce niveau d’établir de nouvelles compétences au sein de l’entreprise à moindre coût et en un temps calculé.

Obtenir un contenu évolutif

Choisir une solution technique adaptée de telle sorte à permettre une mise à jour facile.

Pérenniser le contenu de la formation

Le contenu de la formation doit être facilement modulable. Le but étant que l’entreprise capitalise son investissement. Le choix de la plate-forme est important. Généralement, les technologies simples sont recommandées.

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *