Leadership au féminin: Avancer, rêver et s’envoler pour réussir !

Leadership au féminin: Avancer, rêver et s’envoler pour réussir !

ALM : Pourriez-vous nous définir le leadership ?
 

Catherine Sékou : On dit d’une personne qu’elle a du leadership… Pour moi, un leader est un individu que l’on décide de suivre de manière volontaire et enthousiaste. Son rôle est d’aider tous les membres de son équipe, y compris lui-même ou elle-même, à utiliser et développer leur potentiel. Si une équipe est performante, cela signifie que son leader l’est aussi.  Un leader sait créer des situations où le développement de l’estime de soi est au cœur de ses actions et interventions. Le leadership est donc un rôle qu’une personne endosse et non pas quelque chose qu’une personne incarne. Un individu peut avoir plusieurs identités professionnelles et personnelles: épouse, mère, fille, conseillère, ingénieur… De par son comportement, cette personne mènera les tâches que son rôle exige dans chaque situation.

Parlant de leadership au féminin, quelle est la réalité de la femme au quotidien?

La réalité de la femme active au quotidien est de maintenir un équilibre, une conciliation entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle.  Les femmes aujourd’hui doivent assumer les comportements liés à chaque identité qu’elles endossent. Concrètement, elles doivent assumer différents rôles tout en faisant face aux obligations professionnelles.

Pourriez-vous nous parler de votre propre expérience en tant qu’entrepreneure ?

En tant qu’entrepreneure, il n’a pas toujours été simple de maintenir un juste équilibre entre ces deux sphères professionnelle et personnelle. Je suis une femme passionnée, et pour être vraie, gérer des clients, des équipes, avoir la responsabilité de sa propre entreprise et gérer sa vie personnelle ainsi que son lot d’obligations m’avait souvent posé problème. Ce n’est plus le cas aujourd’hui car j’ai appris à demander du soutien, à formuler clairement mes attentes et identifier mes choix… J’ai surtout appris à déléguer dans le domaine professionnel. En ce qui concerne ma vie personnelle, j’ai adopté l’attitude qui dit qu’il vaut mieux donner peu mais bien que beaucoup et mal… et je suis très à l’aise avec cela. Une chose est sûre, c’est que je n’ai jamais eu envie de sacrifier ma vie professionnelle pour un meilleur équilibre de ma vie personnelle. L’équilibre se choisit aussi en fonction de sa volonté d’avancer, de grandir et de poursuivre une évolution. Ne sommes-nous pas capables de gérer le tout ?

Quels sont selon vous les principaux atouts de la femme dans l’entreprise ?

Parmi ses nombreux atouts, la femme est dotée, à mon sens, d’une intelligence émotionnelle et d’une importante intelligence relationnelle. En effet, contrairement à ce que la société et nos éducations leur ont inculqué, il est normal qu’un individu ressente, montre et exprime une émotion. Combien de fois ai-je entendu dans mon enfance qu’un garçon ne devait pas pleurer car c’était un homme. Combien de fois ai-je entendu que les larmes étaient pour les filles… Eh oui, les émotions sont ce qui nous différencie des machines et autant nous les ressentons pour nous-mêmes, autant, comme nous n’en avons pas peur, nous les ressentons aussi pour les autres. De par la gestion de ces émotions, les femmes vont développer une intelligence relationnelle avec l’autre, sans pour autant perdre de vue ses enjeux professionnels. J’entends par ici qu’elle est aussi focus, résultats et performance, mais le sera davantage sur la durée en utilisant tous les atouts à sa disposition, à savoir tout son potentiel. Enfin, pour moi, la femme sera moins focalisée qu’un homme sur son égo et sur des besoins de «pouvoir», elle restera centrée sur les enjeux de l’entreprise, les siens ainsi que ceux des personnes dont elle a la charge ou la responsabilité.

Quel type d’accompagnement ou de formation serait propice pour accompagner la femme à devenir leader ?

Je ne parlerais pas de formation mais plutôt de développement personnel. Si lorsque j’ai rencontré ce type de difficulté à l’époque, à savoir maintenir un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, j’avais pu accéder à des séminaires, j’aurais certainement perdu moins de temps. De nombreux séminaires existent aujourd’hui pour permettre aux femmes d’évoluer. Les chefs d’entreprises commencent à investir dans le développement personnel de leurs collaborateurs ou collaboratrices afin qu’elles évoluent en termes de maîtrise de soi pour une meilleure maîtrise de la relation. Ces séminaires existent avec des coûts et des durées variés pouvant s’adapter aux besoins de chacune.

La formation suffit-elle ? Quelles seraient les qualités intrinsèques facilitant selon vous ce statut ?

Les séminaires et le développement personnel sont essentiels pour grandir, j’en suis convaincue et je reste aussi convaincue que la qualité intrinsèque facilitant le statut de leader reste et restera toujours la volonté d’y arriver…

Le mot de la fin à ce sujet…

Pour conclure, je dirais qu’il faudrait avoir envie d’avancer, d’évoluer et de s’envoler pour de belles envolées… Il s’agit de rêver… et de rêver grand !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *