L’entrepreneuriat fait partie intégrante de l’ADN de l’ESCA

L’entrepreneuriat fait partie intégrante  de l’ADN de l’ESCA

ALM : Quelles sont les nouveautés qui caractérisent cette rentrée 2015-2016 à l’ESCA ?
 

Thami Ghorfi : En cette année, ESCA Ecole de Management a lancé un nouveau programme de niveau master en partenariat avec la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance (FMSAR). Ce programme, en deux ans et en part-time, ouvert aux titulaires d’une licence, répond aux besoins en compétences spécialisées des compagnies d’assurance et des opérateurs de la bancassurance. Il s’agit d’une formation en alternance. Les participants au programme ont l’opportunité de se former et d’apprendre un métier directement au cœur de l’entreprise, dans le cadre de stages rémunérés. C’est là une première dans ce secteur ! En ce qui concerne la formation continue, ESCA Ecole de Management a signé en juin une convention cadre avec l’Association marocaine des exportateurs. Cette convention porte sur la formation des exportateurs marocains adhérents de l’Asmex, afin de leur permettre de développer une véritable maîtrise de leur activité à l’international, de conquérir de nouveaux marchés et de pérenniser leur activité d’exportation. Les premiers cycles de formation seront lancés en octobre 2015. Nous sommes fiers de contribuer ainsi à l’internationalisation des entreprises marocaines.
 
L’ESCA est très portée sur l’esprit entrepreneurial. Comment accompagnez-vous vos étudiants dans ce sens ?

L’entrepreneuriat fait partie intégrante de l’ADN de l’ESCA. Pour ceux qui souhaitent devenir entrepreneurs, l’ESCA est l’endroit idéal pour exprimer sa créativité et voir grandir ses projets. Notre cursus grande école «Entrepreneuriat & Développement International» a pour objectif de munir les futurs entrepreneurs de toutes les compétences nécessaires afin que leurs idées se transforment en entreprises solides et à forte croissance. L’ESCA favorise aussi l’émergence de l’esprit entrepreneuriat de ses étudiants à travers une série de modules de «Création d’entreprise» dispensés dans l’ensemble de ses parcours.
Ces cours sont l’occasion de travailler sur de véritables simulations de création d’entreprise, et d’élaborer des business plans défendus devant un jury. Nous organisons ainsi en octobre un Start Up Weekend pour nos étudiants, en duplex avec notre partenaire l’EM Normandie…
 
Comment s’organisent ces cours ?

Cette pédagogie «professionnalisante» s’adosse à des structures d’accompagnement (Entrepreneurship & Leadership Institute, conférences pour favoriser les rencontres et les mises en contact avec des entrepreneurs…) pour booster le capital confiance des jeunes porteurs de projets. Elle s’incarne aussi dans des projets de recherche à forte valeur ajoutée. Internationalisation oblige, depuis mars 2015, ESCA s’est associée à 5 business schools et universités africaines de premier plan, en Egypte, au Nigeria, au Kenya et en Afrique du Sud, pour former un consortium de recherche dédié aux problématiques de l’entrepreneuriat et de la création d’entreprise sur le continent. Les premières publications et études de cas de l’AAAE (African Academic Association on Entrepreneurship) seront rendues publiques en fin d’année.

Quelle place réservez-vous à l’action sociale et environnementale ?

Toutes nos initiatives sociales et environnementales sont encadrées par la Charte Principles for Responsible Management Education (PRME) éditée par le Global Compact des Nations Unies, et dont ESCA Ecole de Management a été l’une des premières institutions signataires en Afrique du Nord.

L’objectif de cette charte est de faire en sorte qu’à travers les programmes d’études, les projets de recherche, les méthodes d’enseignement et les stratégies institutionnelles, les business schools et leurs étudiants soient créateurs de valeur durable pour les entreprises et les sociétés.
Les meilleures pratiques de l’Ecole dans ce domaine sont nombreuses: adoption et déploiement d’un code d’éthique, de transparence et de responsabilité citoyenne ; introduction de cours de RSE dans les programmes (cours de développement durable, d’éthique des affaires…) ; soutien à des projets de recherche en RSE et développement durable, à travers le Social Innovation & Sustainability Institute, institut de recherche qui développe notamment des études de cas et des publications sur l’innovation entrepreneuriale et le développement durable en Afrique.
Parallèlement à la politique de bourses de mérite, les activités associatives étudiantes d’ESCA Ecole de Management témoignent aussi de l’engagement de l’école en matière de responsabilité sociale : le Pôle Solidarité gère des collectes de fonds et de dons, des actions de tutorat vis-à-vis de jeunes défavorisés, des projets de création d’entreprises sociales…
 
Le Maroc est engagé dans une dynamique d’ouverture envers son continent (l’Afrique). Comment se matérialise cette notion au sein de l’ESCA ?

L’ESCA place l’international au cœur de son développement, mais a fait plus spécifiquement de l’ouverture vers l’Afrique un ancrage très fort dans sa stratégie. Sur notre campus au cœur de Casablanca, 19 nationalités se côtoient, et parmi elles de nombreux étudiants d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale qui ont fait le choix de se former au Maroc, à l’ESCA. Nous nous sommes en effet donnés pour mission de former les futurs managers et leaders de l’économie africaine, des leaders responsables, intégrant les spécificités des entreprises en Afrique et ouverts à l’international.

Cette ambition se déploie dans tous nos programmes, dans nos projets de recherche, dans nos stratégies de recrutement d’étudiants. Nous avons ainsi participé au mois de juillet à une caravane en Côte d’Ivoire et en RDC.

Cette caravane avait pour objectif d’aller à la rencontre des étudiants africains et de les informer sur les opportunités de commencer ou poursuivre sa formation dans une grande école marocaine à l’envergure internationale et classée Première Business School en Afrique francophone. L’ancrage africain de l’ESCA se réalise aussi dans l’Inseam (Institut euro-africain de management),  que nous avons créé en association avec Grenoble Ecole de Management, et qui a pour vocation d’accompagner les entreprises et les groupes qui se développent à l’échelle du continent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *