Les Centraliens et les Supélec du Maroc fusionnent

Les Centraliens et les Supélec du Maroc fusionnent

Après la fusion de l’école Centrale Paris et de Supélec au sein de CentraleSupélec en 2015, l’Association des Centraliens du Maroc (ACM) et l’Association marocaine des ingénieurs Supélec (AMI Supélec) ont décidé à leur tour de fusionner leurs ambitions, à l’issue de leur assemblée générale extraordinaire tenue le 19 décembre 2016, au sein de l’Association des Centraliens et Supélec du Maroc (ACSM) qui regroupera les 1.000 diplômés marocains ou résidant au Maroc des écoles Centrale Paris et Supélec.

Ainsi, d’après les nouveaux statuts adoptés en AGE, l’ACSM comptera également parmi ses membres les futurs diplômés de CentraleSupélec et de l’école Centrale de Casablanca, élargissant ainsi son réseau pour en faire le premier réseau de diplômés marocains de Grande école française.

Les Centraliens et les Supélec du Maroc sont engagés dans tous les secteurs de l’économie du Maroc et occupent des postes de responsabilité dans la banque, l’industrie, l’énergie, les technologies de l’information, l’ingénierie et le conseil ou la haute administration.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *