Les chauffeurs de transport du personnel tangérois formés à l’éco-conduite

Les chauffeurs de transport du personnel tangérois formés à l’éco-conduite

Cette formation avait pour objectif de doter les chauffeurs des connaissances de base et des techniques en vue de contribuer efficacement à réduire la facture de carburant et limiter les émissions  de CO2.

Acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour comprendre et appliquer les principes de l’éco-conduite, mais aussi réduire la sinistralité routière et contribuer par conséquent à la responsabilité sociale. C’était l’un des objectifs de deux journées de formation au profit des chauffeurs de transport du personnel, dont les travaux ont été organisés, les 18 et 19 septembre, à Tanger. Initié par l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) en partenariat avec la Chambre de commerce d’industrie et des services de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CCIS-TTA) et l’association Al Wahda des transporteurs du personnel, cet événement – qui a connu le soutien de l’Agence allemande de coopération internationale pour le développement durable (GIZ) – a profité à une trentaine de conducteurs professionnels de la ville. Le choix de Tanger pour le lancement de cette initiative n’est pas fortuit, selon les organisateurs, du fait que la métropole compte plus de 2.600 chauffeurs de transport de personnel. Les institutions partenaires pour la mise en place de cette initiative «fédèrent leurs efforts à promouvoir l’éco-conduite, un concept qui a de plus en plus d’adeptes, surtout dans les pays développés sensibles à la fibre écologique et aussi à l’économie d’énergie», a indiqué Ghita Alaoui Sossei, conseillère technique à GIZ. 

Cette responsable a poursuivi que cette première formation, qui ne serait sûrement pas la dernière, faisait partie d’un processus élaboré entre les différents partenaires et avec l’objectif de promouvoir l’efficacité énergétique dans le secteur du transport du personnel, notamment au niveau de Tanger. «Il prévoit également des analyses énergétiques au niveau de quelques flottes de transport du personnel. Ce qui permettra à travers des recommandations et des solutions de réduire la consommation du carburant et d’améliorer le comportement des professionnels», a dit Mme Alaoui.

Selon Mohamed Yajjou, représentant de la CCIS-TTA, cette session de formation s’inscrivait dans le cadre des objectifs tracés par la Chambre et ses partenaires pour permettre aux chauffeurs de transport du personnel d’améliorer leurs compétences et rentabilité, mais aussi de les accompagner pour pouvoir mieux faire face aux changements et exigences de la profession. Et en tant que Chambre professionnelle, dont les priorités sont de défendre les intérêts des professionnels et promouvoir les activités économiques dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, «nous cherchons assidûment avec les différentes parties, notamment les autorités et les administrations, à poursuivre les consultations et la recherche des moyens nécessaires à même de donner à ce domaine l’importance qu’il mérite», a souligné M. Yajjou. De son côté, Mustapha Azzouzi, expert consultant au transport et sécurité routière et chargé d’animation de cet événement, a fait part que ces deux journées de formation et de sensibilisation se composaient de 40% de la théorie et 60% de la pratique. De telle manière à «doter les chauffeurs professionnels bénéficiaires de cette initiative des connaissances de base et des techniques en vue de contribuer efficacement à réduire la facture de carburant et limiter les émissions de CO2. C’est donc aider à la protection de l’environnement», a-t-il précisé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *