Les filières techniques toutes branches confondues ont la cote

Les filières techniques toutes branches confondues ont la cote

Elles comprennent les études commerciales

Bien avant de décrocher leur baccalauréat, les futurs étudiants pensent déjà à l’orientation et manifestent une prédilection pour des filières déterminées. Si la tendance laisse voir une préférence pour les études de commerce, certains experts estiment que les étudiants privilégient d’autres disciplines. 

Le marché sollicite les filières techniques

«Les étudiants choisissent, en général, des filières techniques demandées par le marché de l’emploi», précise Mohamed Khachani, professeur à l’Université Mohammed V Agdal à Rabat. Cependant, cette option n’est pas sans risques. «Dans ces filières, des barrières à l’entrée, ou en cours de formation, à cause notamment du niveau de ces futurs étudiants, limitent les chances de réussite de ces étudiants», estime le professeur universitaire. Dans le détail, ces filières sont offertes par des formations en brevet de technicien supérieur (BTS) et en diplôme universitaire de technologie (DUT) qui sont remis par plusieurs établissements d’enseignement supérieur de par le Royaume. L’avantage offert par ces formations étant leur courte durée. En général, elles ne dépassent pas deux ans. De quoi permettre aux lauréats des établissements supérieurs, qui octroient ces diplômes d’intégrer, peu de temps après leurs formations, le marché de l’emploi. A elles seules, les entreprises privilégient les titulaires de ces diplômes qui s’adaptent à leurs besoins. Ceci étant, ces filières techniques comprennent des branches, à leur tour, appréciées par les étudiants.

Les branches commerciales plus prisées

De par les débouchés qu’elles offrent, les études de commerce sont fort sollicitées par les étudiants. C’est pourquoi ceux-ci optent pour ces branches dans le cadre des formations en BTS et DUT dispensées notamment dans les écoles supérieures de technologie (EST). De plus, les écoles privées qui offrent des cursus en commerce voient de plus en plus le jour en vantant des formations calées et diversifiées. Les étudiants ont ainsi l’embarras du choix. A leur tour, les universités ne sont pas en reste. Elles offrent des cursus assez intéressants en commerce dans le cadre des formations poussées en sciences économiques.    

Des opportunités à rechercher en ingénierie

Outre ces branches commerciales, qui englobent également les études de management, les filières techniques comprennent des formations en ingénierie à l’instar du génie civil, mécanique et électrique.

Dans ce sens, les nouveaux métiers d’avenir regorgent d’opportunités d’emploi assez intéressantes. Ces emplois nécessitent la création de filières dispensant des formations destinées à répondre aux besoins du marché qui évolue constamment. C’est le cas des secteurs de l’automobile et de l’industrie qui offrent des opportunités d’emploi avec un BTS ou un DUT.

De plus, de nouveaux métiers sont à rechercher dans la finance participative. D’où la création de filières à ce propos par des universités et des écoles supérieures publiques et privées.

Pour leur part, les classes préparatoires à l’étranger sont également prisées notamment, par les lauréats des branches scientifiques. Dans l’ensemble, les filières précitées ont la cote auprès des bacheliers qui y optent pour les perspectives qu’elles ouvrent. A chacun de faire son choix.

Par Laila Zerrour et Salima Guisser

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *