octobre 17, 2017

L’Université Cadi Ayyad présente les nouveautés de sa rentrée 2017-2018

L’Université Cadi Ayyad présente les nouveautés de sa rentrée 2017-2018

Innovation pédagogique «soft skills»

50 nouveaux masters dans 3 branches dont 9 nouveaux dans les trois filières de l’université. Dans une conférence de presse tenue jeudi 5 octobre, l’établissement a dévoilé ses perspectives pour la rentrée 2017-2018. Pour cette année, 102.000 étudiants vont rejoindre les bancs de l’université pour plus de 177 filières dans les 14 établissements que compte l’université dans la région de Marrakech-Safi. Pour réussir cette rentrée, la direction de l’Université de Cadi Ayyad a misé sur l’innovation en introduisant des modules accompagnant l’étudiant pendant deux années dans un processus de développement personnel. Ainsi, cette rentrée sera marquée par l’introduction de modules «soft skills» pour les masterisant(e). Plus en détails, cette initiative intervient pour combler les difficultés des lauréats de l’université marocaine à s’adapter à la vie professionnelle, et ce pour des raisons indépendantes de l’apprentissage technique, souligne la direction de l’université.

Dans ce sens, les soft skills désignent des connaissances spécialisées d’une personne et son aptitude à réaliser des tâches contrairement aux compétences techniques ou encore aux hard skills. La direction de l’université explique à cet égard que les objectifs de cette formation s’articulent autour de l’amélioration de l’intelligence émotionnelle, le sens de l’organisation et les techniques de négociation lors d’un entretien par exemple.

Ce module permet aux étudiants de développer la confiance en soi, l’estime de soi et d’acquérir les outils nécessaires qui leur permettront de se confronter, entre autres, à des situations d’examens, ou encore d’entretien professionnel. L’autre nouveauté de cette année universitaire est l’intégration d’un module langues étrangères et culture. L’université vise à travers cette nouveauté à développer les compétences des étudiants en langues étrangères. Sur un autre volet, la direction de l’université a dévoilé que le nombre de lauréats est en hausse. En effet, 7.066 étudiants ont obtenu leurs diplômes universitaires en 2015 contre 6.300 lauréats en 2014.

Quant au taux de réussite, il atteint 18% pour l’obtention d’un diplôme en 3 ans de licence et 30% en 4 ans. Ce taux part en flèche au bout des 5 et 6 années puisqu’il atteint respectivement 50 et 62%. Par ailleurs, le taux d’abandon est de 38%, selon les statistiques de l’université. Pour les accès régulés tels que le Master ou le DUT, le taux de réussite enregistré est de 81% avec un minimum de nombre d’années universitaires. Notons qu’en termes de recherche l’université compte entre autres 76 laboratoires de recherche, 73 équipes de recherche et 4 centres d’études doctorales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *