Maroc-Sénégal: L’OFPPT définit de nouveaux axes de coopération

Maroc-Sénégal: L’OFPPT définit de nouveaux axes de coopération

Une convention spécifique a été signée lundi, et ce en marge de la visite de travail au Maroc de Sanoussi Diakit, directeur général de l’Office national de la formation professionnelle du Sénégal. Aux termes de cette convention, l’OFPPT apportera son appui technique au diagnostic et à la mise à niveau du dispositif de formation sénégalais. Des axes de coopération ont été définis dans ce sens. Citons en premier le diagnostic du dispositif de formation professionnelle du Sénégal. Des experts de l’Office se chargeront de cette mission qui consiste également à élaborer conjointement un plan d’action relatif aux axes de coopération identifiés.

L’OFPPT accompagnera, par ailleurs, la création d’établissement de formation professionnelle ainsi que la formation et le perfectionnement des formateurs et du staff technico-pédagogique de l’Office sénégalais. La formation initiale sera également au rendez-vous. A partir de la rentrée scolaire 2015-2016, l’Office accueillera en formation 60 stagiaires sénégalais, répartis sur trois années, soit 20 stagiaires par an. Par ailleurs, l’Office apportera son appui au développement de structures et de mécanismes de formation continue. Le but étant de faire face aux besoins croissants dans ce domaine, et ce à travers l’accompagnement dans l’ingénierie pour la mise en œuvre de plans de formation continue.

La convention porte également sur l’ingénierie de formation en fournissant l’assistance technique à l’élaboration des référentiels de compétences et de cursus de formation. L’appui à la création d’entreprises figure également en tant que nouvel axe de coopération. L’objectif est de développer des compétences du personnel responsable des structures en charge de la fonction «appui aux jeunes à la création d’entreprise et accompagnement post création». Le Maroc et le Sénégal promouvront également les actions de jumelage entre établissements de formation, l’échange d’expérience, les études et la documentation en matière de formation professionnelle ainsi que l’échange de visites entre les responsables et les experts des deux pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *