Le Conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra et Universiapolis scellent un partenariat-Objectif : Améliorer l’enseignement supérieur

Le Conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra et Universiapolis scellent un partenariat-Objectif : Améliorer l’enseignement supérieur

Un accord de partenariat vient d’être signé entre le Conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra et l’Université internationale d’Agadir (Universiapolis) pour mettre en place une coopération fructueuse entre les deux parties en matière d’ingénierie de la formation, programmer des sessions de formation continue et qualifier les lauréats chercheurs.


Le Conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra a approuvé récemment, à l’occasion de sa session ordinaire de juillet 2016, un accord de partenariat relatif au développement de l’enseignement supérieur au niveau de cette région.

Ce partenariat, dont la validité s’étale sur 3 ans renouvelables, stipule également la création d’un comité d’orientation de suivi et d’exécution.
Par l’occasion, les deux parties ont souligné la nécessité de promouvoir la formation professionnelle, d’améliorer les stratégies de formation, d’accompagner les établissements publics, les acteurs économiques et les investisseurs, de mettre en place des programmes de formation pour faciliter l’intégration des jeunes et de répondre aux besoins de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra en matière de ressources humaines.

Parallèlement à la signature de cet accord, l’Université internationale d’Agadir s’apprête à ouvrir à Laâyoune sa première annexe dans les provinces du Sud à partir du mois de septembre prochain. Cette annexe propose les filières et les spécialités qui existent actuellement à Universiapolis, notamment le pôle gestion avec une dizaine de formations, le pôle ingénierie en plus du génie mécanique, génie agroalimentaire, génie industriel et des énergies renouvelables.

Ce projet est mené avec le soutien du Conseil régional et qui vient pour accompagner les chantiers ouverts dans la région après le lancement par Sa Majesté le Roi au mois de novembre dernier du nouveau modèle pour le développement des provinces du Sud. Les formations proposées prennent en considération les potentialités de la région et répondent aux besoins des structures économiques existantes et à venir.  Provisoirement l’annexe est implantée dans les locaux de l’un des plus grands groupes d’enseignement privé, où elle dispose de plus de 30 salles de cours et de laboratoires. A l’horizon 2019, le groupe créera son propre campus sur une superficie de 10 ha contre une enveloppe de 100 millions DH, et qui sera un véritable espace de vie et une plate-forme d’enseignement et de recherche scientifique de très haut niveau.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *