août 16, 2018

 

OFPPT, fer de lance de la formation professionnelle

OFPPT, fer de lance de la formation professionnelle

L’Office joue un rôle central dans l’adaptation de la formation au besoin de l’emploi

L’OFPPT a développé une offre de formation riche et concertée avec les professionnels et les différents partenaires économiques et sociaux. L’offre de formation compte ainsi 170 filières en formation Initiale; 133 formations qualifiantes; et 17 filières Bac professionnel.

La formation professionnelle est appelée à jouer un rôle important en tant que passerelle entre le monde de l’éducation-formation et l’univers de l’emploi. La stratégie nationale en matière de formation professionnelle est portée par l’Office de la formation professionnelle et la promotion du travail (OFPPT). C’est dans ce cadre en effet que l’office s’est doté d’un plan de développement à l’horizon 2021. Le plan a pour ambition d’atteindre 2 millions de jeunes formés à l’horizon 2021 (2.091.500 formés), et de porter la capacité de formation annuelle à 365.500 jeunes (contre 27.334 formés en 2001). Il est également question de créer 120 nouveaux établissements (24 par an en moyenne) dont 58 dédiés aux secteurs prioritaires (Plan d’accélération industrielle, Contrat RH Hôtellerie/Tourisme, Stratégie logistique,…) ainsi que l’accompagnement de l’ensemble des stratégies sectorielles et les projets structurants. Pour ce faire, l’OFPPT a développé une offre de formation riche et concertée avec les professionnels et les différents partenaires économiques et sociaux.

L’offre de formation compte ainsi 170 filières en formation Initiale ; 133 formations qualifiantes ; et 17 filières Bac professionnel. En 2018/2019, la capacité d’accueil de l’OFPPT sera portée à 592.000 places pédagogiques en formation initiale, et le réseau d’établissements de formation atteindra 370 EFP, à travers la création de 24 nouveaux centres (12 sectoriels et 12 multi-services). Par ailleurs, la qualité de la formation constitue la clé de réussite de tout le système, l’objectif étant de mettre en adéquation l’offre de formation avec les impératifs du marché du travail et les exigences des différentes stratégies sectorielles et de favoriser ainsi l’employabilité et l’insertion des lauréats. Pour ce faire, il a été question de la mise en place de 11 Centres de développement de compétences (CDC) chargés de l’ingénierie de la formation et qui veillent aussi sur la professionnalisation des formateurs en leur assurant des stages en entreprises et la certification selon les normes internationales  et la certification de 26 établissements de formation selon la norme ISO sans oublier la création de nouveaux modules de formation dans les secteurs stratégiques de l’économie: métiers de l’automobile, industrie pharmaceutique et le paramédical, environnement et énergies renouvelables, …

Selon les responsables, la priorité accordée à la qualité de la formation sera davantage confirmée en 2018, à travers le perfectionnement soutenu du corps formateur et sa certification ainsi que la poursuite du processus d’ingénierie de formation dans les secteurs stratégiques de l’économie nationale, et le développement continu du mode de formation alterné qui profitera à 113.000 stagiaires, soit 35% de l’effectif global. La même source précise que cette démarche qualité se manifestera également à travers l’enrichissement des cursus de formation initiale par des modules dédiés aux soft skills, l’entrepreneuriat et le HSE. Dans un autre registre et pour renforcer cette démarche Qualité et lui assurer l’efficience nécessaire, l’OFPPT travaille en relation étroite avec des professionnels, en tant que partie prenante et agissante dans tout le processus de formation. Cette approche a été renforcée par la mise en place d’autres structures de gouvernance, telles que les Comités directeurs OFPPT/Associations professionnelles, dupliqués au niveau régional (Comités directeurs régionaux) et local (Comités de gestion d’établissements), qui constituent des interfaces de dialogue et de concertation

Par ailleurs, l’Office apporte un appui aux populations à besoins spécifiques à travers différentes actions solidaires menées avec les Fondations, les Régions,… Avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité, 10 centres mixtes de formation professionnelle, d’établissements sectoriels, et des centres de formation dans les zones défavorisées ont été créés alors qu’avec la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, il a été question du développement du dispositif de formation en milieu pénitentiaire qui a permis de disposer d’une capacité d’accueil de +10.000 places grâce à un réseau de 65 Centres. Enfin, il faut préciser que l’OFPPT travaille à la poursuite du renforcement des passerelles internes et des passerelles avec le ministère de l’éducation nationale et l’enseignement supérieur. Il s’agit notamment d’encourager les stagiaires à haut potentiel et drainer davantage de candidatures  en leur donnant la possibilité de passer au niveau supérieur et de garantir l’accès des lauréats aux licences professionnelles dans les universités publiques ainsi que l’accès aux licences professionnelles et au programme Grandes Ecoles au  niveau des universités et des écoles privées dont les diplômes sont reconnus par l’Etat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *