OFPPT : Un modèle de formation qui s’exporte en Afrique

OFPPT : Un modèle de formation qui s’exporte en Afrique

Plus de 50 conventions de partenariat signées avec 35 pays depuis 2002

Les partenariats de coopération avec les pays d’Afrique constituent un axe important dans l’action de l’OFPPT qui a réussi à exporter son savoir-faire en matière de formation dans bon nombre de pays africains, avec lesquels il a signé des conventions de partenariat. Aujourd’hui, plus de 50 conventions de partenariat ont été signées avec 35 pays depuis 2002, couvrant un large panel d’expertise au profit de ces pays, tels le diagnostic de leurs systèmes de formation, l’accompagnement en ingénierie de formation initiale et continue, la formation des formateurs et des managers ou encore l’échange d’expérience… Cette coopération est en fort développement grâce aux retombées des tournées royales en Afrique et aux conventions signées lors des visites effectuées par le Souverain dans plusieurs pays africains.

De plus, l’OFPPT réserve annuellement une capacité d’accueil au profit de stagiaires africains ; en 2016, cette capacité a été portée à 1.000 places pédagogiques, contre 32 seulement en 2005-2006. Grâce à ces résultats, l’OFPPT est aujourd’hui sollicité par de grands bailleurs de fonds, notamment la Banque islamique de développement (BID) pour l’accompagnement de ces pays, pour des programmes de développement de la formation professionnelle.

Résolument engagé en faveur du développement de la coopération Sud-Sud prônée par SM Mohammed VI, l’OFPPT s’est investi au cours de la dernière décennie dans une vaste stratégie de consolidation des liens de partenariat avec les pays africains, désormais nombreux à solliciter son expertise en matière de formation professionnelle, initiale et continue.

Ainsi, plusieurs centaines de stagiaires africains ont été formés par l’Office depuis 2004-2005. De même, l’OFPPT organise des voyages d’études et des missions de prospection et d’identification de projets de coopération au profit de hauts cadres responsables de départements en charge de la formation professionnelle dans les pays africains (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Gabon, Mauritanie, Cameroun, Tchad,…). Les visites qu’organise l’Office au profit de délégations africaines et les missions effectuées par les responsables de l’Office dans des pays africains ont pour objectif de faire un diagnostic de leurs systèmes de formation, de définir les objectifs et surtout leurs priorités en matière de formation.

Bien entendu il va de soi que les actions que mène l’Office avec ces pays s’inscrivent dans le cadre de partenariats. En plus de la formation des jeunes, l’OFPPT s’attelle à la formation continue des cadres, aussi bien du secteur public que privé.

Concrètement, cet intérêt croissant porté par nos frères africains s’explique par la dynamique et la pertinence de la politique de développement et de diversification de l’offre de formation dispensée par l’OFPPT, qui se fixe comme mission principale de répondre aux besoins grandissants du marché de l’emploi en termes de compétences, tous secteurs d’activité confondus.

Grâce à cette politique judicieuse et mûrement réfléchie garantissant l’adéquation formation-emploi, l’Office s’est imposé, ainsi, comme partenaire fiable sur la scène africaine en matière de formation professionnelle. Et ce n’est pas par hasard que plusieurs centaines de jeunes originaires de pays africains choisissent aujourd’hui de mettre le cap sur le Maroc pour se former dans les établissements relevant de l’OFPPT qui ajuste son partenariat en Afrique en fonction des besoins de chaque pays.

Des établissements de l’OFPPT en Afrique

Les partenariats de coopération avec les pays d’Afrique constituent un axe important dans l’action de l’OFPPT qui a réussi à exporter son savoir-faire en matière de formation dans bon nombre de pays africains, avec lesquels il a signé des conventions de partenariat. Aujourd’hui, plus de 50 conventions de partenariat ont été signées avec 35 pays depuis 2002, couvrant un large panel d’expertise au profit de ces pays, tels le diagnostic de leurs systèmes de formation, l’accompagnement en ingénierie de formation initiale et continue, la formation des formateurs et des managers ou encore l’échange d’expérience… Cette coopération est en fort développement grâce aux retombées des tournées royales en Afrique et aux conventions signées lors des visites effectuées par le Souverain dans plusieurs pays africains.

De plus, l’OFPPT réserve annuellement une capacité d’accueil au profit de stagiaires africains ; en 2016, cette capacité a été portée à 1.000 places pédagogiques, contre 32 seulement en 2005-2006. Grâce à ces résultats, l’OFPPT est aujourd’hui sollicité par de grands bailleurs de fonds, notamment la Banque islamique de développement (BID) pour l’accompagnement de ces pays, pour des programmes de développement de la formation professionnelle.

Résolument engagé en faveur du développement de la coopération Sud-Sud prônée par SM Mohammed VI, l’OFPPT s’est investi au cours de la dernière décennie dans une vaste stratégie de consolidation des liens de partenariat avec les pays africains, désormais nombreux à solliciter son expertise en matière de formation professionnelle, initiale et continue.

Ainsi, plusieurs centaines de stagiaires africains ont été formés par l’Office depuis 2004-2005. De même, l’OFPPT organise des voyages d’études et des missions de prospection et d’identification de projets de coopération au profit de hauts cadres responsables de départements en charge de la formation professionnelle dans les pays africains (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Gabon, Mauritanie, Cameroun, Tchad,…). Les visites qu’organise l’Office au profit de délégations africaines et les missions effectuées par les responsables de l’Office dans des pays africains ont pour objectif de faire un diagnostic de leurs systèmes de formation, de définir les objectifs et surtout leurs priorités en matière de formation.

Bien entendu il va de soi que les actions que mène l’Office avec ces pays s’inscrivent dans le cadre de partenariats. En plus de la formation des jeunes, l’OFPPT s’attelle à la formation continue des cadres, aussi bien du secteur public que privé.

Concrètement, cet intérêt croissant porté par nos frères africains s’explique par la dynamique et la pertinence de la politique de développement et de diversification de l’offre de formation dispensée par l’OFPPT, qui se fixe comme mission principale de répondre aux besoins grandissants du marché de l’emploi en termes de compétences, tous secteurs d’activité confondus.

Grâce à cette politique judicieuse et mûrement réfléchie garantissant l’adéquation formation-emploi, l’Office s’est imposé, ainsi, comme partenaire fiable sur la scène africaine en matière de formation professionnelle. Et ce n’est pas par hasard que plusieurs centaines de jeunes originaires de pays africains choisissent aujourd’hui de mettre le cap sur le Maroc pour se former dans les établissements relevant de l’OFPPT qui ajuste son partenariat en Afrique en fonction des besoins de chaque pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *