Pierre Sabittoni: «Plusieurs compagnies sont clouées au sol par manque de pilotes !»

Pierre Sabittoni: «Plusieurs compagnies sont clouées au sol par manque de pilotes !»

Entretien avec Pierre Sabittoni, directeur de la CFPNC Academy, l’école des pilotes de ligne de Benslimane.

ALM : Est-ce qu’il faut des prédispositions pour devenir pilote ?

Pierre Sabittoni : Il existe des tests évidemment pour jauger des aptitudes physiques et psychotechniques des futurs pilotes. Ces tests permettent d’évaluer les possibilités réactives et psychiques des personnes. La base reste toutefois généralement les oreilles et les yeux! Il faut également être en bonne santé. Un test médical à différents niveaux est systématiquement dispensé avec des classes médicales 1, 2 et 3.

Combien formez-vous de pilotes par an ?

Nous formons une promotion de 15 pilotes par an. Nous allons bientôt monter à 3 promotions de 15 élèves par année. Nous travaillons actuellement essentiellement avec des privés et des individuels. Mais vu la façon avec laquelle nous développons nos programmes de formation, les nouveaux avions qui arrivent et les partenariats que nous nouons avec d’autres écoles, nous allons pouvoir proposer à des gouvernements ou à des ministères des formations de «cadets», c’est-à-dire de groupes de personnes sélectionnées dans un pays et par un ministère donné (transport ou autre) pour être formées sur un volet précis de l’aviation ou sur le pilotage en général.

Quels sont les débouchés possibles pour vos élèves ?

Nos six premières promotions de pilotes ont été acceptées chez Air Arabia. Il faut s’avoir que Ryanair recherche aujourd’hui près de 400  pilotes. Easy Jet, quant à elle, recrute 600 pilotes. Il existe plusieurs compagnies aériennes dont les avions sont cloués au sol par manque de pilotes.
Quid de la RAM ?
La Royal Air Maroc possède, quant à elle, ses propres filières. Je tiens à préciser toutefois que l’école de pilotage de la RAM Academy a cessé ses activités en ce qui concerne la formation de pilotes au Maroc. Ce qui fait de nous la seule école de pilotage actuellement au Maroc !

Donc une collaboration avec la RAM ne serait pas exclue pour votre école?

Nous restons très ouverts pour coopérer avec la RAM si la compagnie veut participer avec nous dans le cadre de notre centre de formation.
La licence OACI que nous délivrons est internationale et beaucoup de pays en Afrique et au Moyen-Orient l’acceptent.
Nos étudiants peuvent également convertir leur licence obtenue dans notre école en licence européenne grâce à notre partenariat avec une école de pilotage en Irlande. Nous les préparons déjà ici aux tests européens de façon que leur éventail de formation s’ouvre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *