août 19, 2017

Pour un montant de 2 millions de dollars: L’OFPPT apporte son assistance technique à la Côte d’Ivoire

Pour un montant de 2 millions de dollars: L’OFPPT apporte son assistance technique à la Côte d’Ivoire

Le projet de mise à niveau du dispositif de formation de la Côte d’Ivoire consacre en effet l’opérationnalisation de l’alliance africaine pour le développement de la formation professionnelle, initiée par OFPPT.

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) partage son savoir-faire en Côte d’Ivoire. Un projet pionnier est mis sur les rails en vue d’accompagner ce pays frère à mettre à niveau son dispositif de formation professionnelle. «L’OFFPT, en tant que principal acteur de la formation professionnelle au Maroc, a été associé au design de ce projet, dans une démarche permettant de promouvoir et de partager son savoir-faire et son expertise avérés, via l’assistance technique pour un montant de 2 millions de dollars», indique dans ce sens l’Office.

Le projet connaît par ailleurs l’adhésion de la Banque islamique de développement qui lui a approuvé un financement de l’ordre de 30 millions de dollars. Cet appui fait partie de la nouvelle génération de projets que l’institution financière initie selon les modalités de l’approche «Reverse Linkage». Ce dispositif a pour ambition d’ériger le volet développement des capacités en priorité, en capitalisant sur l’expertise et le savoir-faire des centres de ressources des pays membres de la BID et en faire le fer de lance de la construction d’un partenariat Sud-Sud efficient.

Le projet de mise à niveau du dispositif de formation de la Côte d’Ivoire consacre en effet l’opérationnalisation de l’alliance africaine pour le développement de la formation professionnelle, initiée par OFPPT. «L’alliance représente une opportunité d’enrichissements mutuels afin de favoriser des stratégies de mise à niveau et de développement des dispositifs de formation dans les pays Sud-Sud, en prenant pour modèle l’OFPPT», apprend-on de l’Office qui énumère dans le même sens les objectifs du projet de la Côte d’Ivoire. Le projet vient ainsi favoriser l’accès à la formation professionnelle et technique. Quatre centres de formation professionnelle seront créés dans ce sens particulièrement dans la localité d’Agboville, Dabou, Dimbokro et Bonoua.

De même, il sera procédé à la création d’un département pour la formation des formateurs dans les métiers de l’agriculture et l’agroalimentaire.
Le projet se fixe pour objectif l’amélioration de la qualité de l’offre de la formation professionnelle initiale et continue pour l’employabilité et la compétitivité des entreprises dans des filières prioritaires telles que l’ingénierie de formation et la formation de perfectionnement de formateurs et du personnel techno-pédagogique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *