Prix de la meilleure junior-entreprise 2016: Nos lycéens ont du talent !

Prix de la meilleure junior-entreprise 2016: Nos lycéens ont du talent !

Les jeunes entrepreneurs lycéens de «Holotech», en première année de la branche sciences mathématiques, représenteront la région du nord à la compétition de la meilleure junior-entreprise 2016, qui se tiendra en septembre prochain à Casablanca.

L’innovation et la créativité regorgent dans nos lycées! Dans le cadre de la 9ème édition de la compétition régionale de la meilleure junior-entreprise, une cérémonie d’attribution du prix de la meilleure jeune entreprise dans la catégorie lycée pour l’année en cours a eu lieu samedi dernier. Ce sont les jeunes entrepreneurs du lycée Ibn Batouta de la ville du détroit qui ont remporté le prix, via leur entreprise, baptisée «Holotech». Le projet élaboré concerne un hologramme qui vise à offrir aux établissements scolaires, notamment les crèches, un produit qui répond à leurs besoins d’enseignement adapté pour une nouvelle génération. Initiée par l’association Injaz Al Maghrib et le club des conseillers bénévoles de Tanger, les jeunes entrepreneurs lycéens de «Holotech», en première année de la branche sciences mathématiques, représenteront la région du nord à la compétition de la meilleure junior-entreprise 2016, qui se tiendra en septembre prochain à Casablanca.

Quatre autres prix ont été décernés. Le prix de l’environnement a été attribué aux élèves du lycée Al Imam Al Ghazali pour leur start-up nommée «Solar Track» ayant conçu un suiveur solaire qui permet d’orienter les panneaux solaires en suivant la trajectoire du soleil, afin d’augmenter la production de l’énergie et de promouvoir son exploitation.
Concernant le prix de l’innovation, il  a été attribué aux jeunes entrepreneurs de la première année du baccalauréat au lycée Allal El Fassi, pour leur entreprise «Life Organization». La start-up a proposé un produit baptisé «Timer Box» qui est une boîte de lutte contre l’addiction aux consoles, smartphones et ordinateurs, via l’organisation du temps des consommateurs ainsi que la régulation de l’utilisation quotidienne des nouvelles technologies.

Pour le prix de l’écologie, il a été décerné aux élèves du lycée Ibn Batouta pour leur junior-entreprise «Zistcler», qui fabrique et commercialise du produit «bioswitcher», une petite machine qui accélère la transformation des déchets de différentes matières organiques en engrais. Concernant le prix de la mobilité, c’est la start-up «Hope» gérée par les lycéens d’Abi Bakr Arrazi qui a remporté le prix, pour sa proposition du produit de chaise roulante au profit des personnes à mobilité réduite, avec un mécanisme spécial visant à les soulever à une certaine hauteur, et ce afin de promouvoir leur accès aux espaces publics. Les lycéens de Dar Essalam Melloussa ont pour leur part gagné, à travers leur entreprise «Proweex», par la conception et la réalisation de produits intelligents écologiques et économiques, basés sur les énergies renouvelables. Surpris par la qualité des projets présentés et le degré d’engagement des jeunes lycéens entrepreneurs, Tarik Moudni, président du jury, s’est dit étonné du niveau des entrepreneurs juniors pour leur créativité. Le président du jury n’a pas caché la complication de la tâche du jury dans la sélection des gagnants. Le responsable régional de l’association Injaz Al Maghrib yassine

Naji, lui, a souligné que ces junior-entreprises, créées dans le cadre du programme phare de «junior achievement», représentent toutes les valeurs d’entrepreneuriat et de l’esprit d’innovation, auxquelles 14 junior-entreprises d’écoles publiques ont adhéré, par un encadrement et un accompagnement d’un groupe d’experts dans les domaines économiques, sociaux et industriels durant une période de 7 mois.

Mounir Bassy
Journaliste stagiaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *