Réduire la fracture numérique dans l’éducation

Réduire la fracture numérique dans l’éducation

Supinfo Maroc, les fondations Didier Drogba et Ippon s’y engagent par la signature d’une convention de partenariat avec l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (Aref) pour la numérisation de l’école Oussama Ibn Zaid.

Le programme entend des équipements informatiques et de la formation pour les bénéficiaires.  Une telle entente vise à développer la numérisation des établissements scolaires mis à disposition par l’Aref dans la région de Casablanca-Settat.

Concrètement, Supinfo Maroc et les fondations Didier Drogba et Ippon s’engagent à aménager et à réhabiliter les salles des écoles, à les équiper en matériel informatique.  La formation et l’encadrement des élèves et professeurs sont compris dans le programme. A travers ce partenariat, l’Aref Casablanca-Settat signe une nouvelle étape dans le programme de numérisation scolaire en Afrique, lancé en juillet 2018 par Supinfo Maroc et la fondation Ippon. Objectif premier: la réduction de la fracture numérique dans l’éducation. Après l’institution Tahar Sebti à Casablanca, le lycée EPP Vitré 1 et le lycée Sainte Marie de Cocody à Abidjan, l’école Oussama Ibn Zaid est en effet le quatrième établissement du continent à bénéficier de cette initiative  solidaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *