Réforme de l’enseignement: L’avenir de la jeunesse se joue aujourd’hui

Réforme de l’enseignement: L’avenir de la jeunesse se joue aujourd’hui

L’enseignement représente un véritable enjeu pour le Maroc. Si le Royaume accorde la priorité à son système éducatif, c’est parce qu’il est déterminant pour l’avenir du pays et surtout pour sa jeunesse. Le pays connaît aujourd’hui la mise en œuvre de la vision stratégique de la réforme 2015-2030.

C’est une réforme en profondeur de l’école marocaine qui est en cours aujourd’hui. La vision 2015-2030 fait, bien évidement, de l’arabe la langue principale d’enseignement mais il est également question du renforcement des langues étrangères puisque certaines matières du niveau collégial et secondaire seront enseignées progressivement à l’avenir en français.

L’objectif des responsables est d’améliorer graduellement le niveau des élèves. Cela passera notamment par la modification du modèle actuel du baccalauréat. Les changements vont toucher nombre de filières, le déroulement des examens et l’évaluation des élèves. Globalement, la vision stratégique se traduira par la réalisation de 26 projets éducatifs répartis entre quatre domaines, à savoir la parité et l’égalité des chances (8 projets), la qualité pour tous (7 projets), l’avancement de l’individu et de la société (7 projets) ainsi que la gouvernance et la gestion du changement (4 projets). Selon les responsables de tutelle, «ces projets stratégiques seront mis en œuvre à travers des plans qui permettront d’évaluer la vision 2015-2030».

Ecole Eleves

Il faut préciser que certaines mesures prioritaires incluses dans les projets stratégiques ont été déjà appliquées. C’est le cas notamment pour l’élargissement des filières internationales du baccalauréat et l’instauration du baccalauréat professionnel. D’autres mesures sont en cours d’application. Ces mesures doivent porter sur l’amélioration du cycle des quatre premières années du niveau primaire, des seuils de transfert entre filières, du renforcement des langues étrangères au lycée et au collège et l’initiation aux métiers. Il est également question de plusieurs autres mesures relatives au parcours professionnel au secondaire, l’accompagnement et la formation continue à travers la pratique, la décentralisation effective et la gestion relative à la transparence et aux valeurs de l’école. Il faut préciser par ailleurs que le ministère de l’éducation nationale est en train de revoir le contenu des manuels scolaires. Dès la rentrée 2016-2017, de nouveaux manuels seront mis à la disposition des élèves dans tous les niveaux d’enseignement scolaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *