Réouverture de l’institut néerlandais à Rabat: 2,5 millions d’euros pour se glisser dans une nouvelle peau

Réouverture de l’institut néerlandais à Rabat: 2,5 millions d’euros pour se glisser dans une nouvelle peau

L’institut néerlandais au Maroc (Nimar) rouvrira ses portes le 1er mars dans un nouveau bâtiment à Rabat.

Cet institut qui, selon les initiateurs, fait partie de l’Université de Leiden depuis 2015, a, pour rappel, été fondé en 2006 et exploité jusqu’en 2015 sous l’égide de l’Université Radboud de Nimègue. «L’institut a pu redémarrer grâce à des subventions de près de 2,5 millions d’euros du ministère néerlandais de l’éducation, de la culture et des sciences et du ministère des affaires étrangères», détaille la même source qui précise que le conseil consultatif du Nimar est présidé par Ahmed Aboutaleb, également maire de Rotterdam. Cet institut propose l’enseignement, facilite la recherche et contribue activement à la connaissance aux Pays-Bas des langues, les cultures et la société du Maroc.

Le Nimar est ouvert à tous les étudiants qui étudient dans le système de l’enseignement supérieur aux Pays-Bas.

L’ouverture de l’institut sera également marquée par la signature le 2 mars d’une convention entre Carel Stolker, recteur de l’Université de Leiden, et l’Université Mohammed V à Rabat. L’objectif étant, selon les initiateurs, de «renforcer la coopération dans plusieurs domaines, y compris dans le domaine des études muséales et des études africaines».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *