Titulaires d’un diplôme en France : Des visas plus faciles pour les étudiants

Titulaires d’un diplôme en France : Des visas plus faciles pour les étudiants

Bonne nouvelle pour les étudiants marocains titulaires d’un diplôme obtenu en France. Les six consulats généraux français au Maroc ont commencé à délivrer, depuis le premier mars dernier, un visa de circulation Schengen d’au moins un an à tous les étudiants marocains qui ont obtenu récemment un diplôme dans l’Hexagone.

Cette annonce a été faite par l’ambassadeur de France au Maroc lors de la tenue du Salon des études en France, en février dernier, à Rabat. «Cette mesure de facilitation (…) reflète un nouvel état d’esprit, celui de répondre aux attentes exprimées par les diplômés marocains qui veulent être rassurés sur le fait que s’ils reviennent au Maroc pour s’y installer, ils pourront aussi très facilement retourner en France», avait noté l’ambassadeur, ajoutant que cette nouvelle mesure montre que l’Hexagone est «plus que jamais attractive pour tous ceux qui s’y sont formés et qui veulent pouvoir y revenir régulièrement».

En effet, 32.000 étudiants marocains sont présents en France, et ils y représentent le plus fort contingent d’étudiants étrangers, devant les étudiants chinois et algériens. Un étudiant étranger sur dix en France est un étudiant marocain.  Il faut noter que le nombre de dossiers déposés à l’espace Campus France Maroc pour étudier en France a dépassé les 16.000 en 2013, soit une hausse de plus de 8% par rapport à 2012. 

Près de 9.000 jeunes Marocains sont partis en 2013, tous visas confondus, pour passer un concours, faire un stage, intégrer les universités françaises et les plus prestigieuses écoles d’ingénieur et de commerce.

Par ailleurs,  cette quatrième édition du Salon des études en France proposait d’offrir un panorama représentatif de l’enseignement supérieur français en présentant notamment des universités, écoles d’architecture, écoles d’ingénieur et de commerce, écoles d’art, écoles spécialisées, d’amplifier la connaissance du public marocain sur l’offre de formations de l’enseignement supérieur français et de proposer une réflexion lors de conférences données par des professionnels de l’enseignement supérieur français sur des thèmes tels que «Les diplômes d’ingénieurs», «Les écoles de commerce», «Les BTS/DUT», «Les Masters, les Ecoles doctorales et la recherche» et «L’aide à l’orientation» ainsi que des tables rondes animées par des entreprises et des recruteurs marocains sur «Les métiers porteurs au Maroc».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *