Yasmine Benamour: «Nous projetons de dupliquer le modèle Med Métiers au Maroc»

Yasmine Benamour: «Nous projetons de dupliquer le modèle Med Métiers au Maroc»

Entretien avec Yasmine Benamour, administrateur directeur général de HEM

Les classements n’ont jamais été un objectif ultime pour HEM. Le plus important pour nous est de rester fidèles à nous-mêmes, de conserver et d’améliorer sans cesse nos caractéristiques distinctives et de continuer à nous investir dans la formation de managers citoyens.

ALM : En septembre 2016, HEM a  lancé Med Métiers – l’Institut supérieur des métiers industriels à Tanger. Après une année d’existence, quel bilan faites-vous? Est-ce que vous comptez créer d’autres Instituts de ce genre?

Yasmine Benamour : Effectivement, cette année fut une année de lancement pour le nouveau-né de notre  Groupe à Tanger : «Med Métiers, l’Institut supérieur des métiers industriels». C’est un de nos projets de développement phares mené avec IFC – Banque mondiale dans le cadre de notre plan triennal 2015-2017. Il s’agit là d’un nouveau modèle d’institut privé, professionnalisant, jumelant qualité et juste prix, et visant la formation d’un middle management en phase avec les besoins économiques de notre pays. Il s’adresse à des catégories économiquement plus faibles et couvre, en plus d’un coût des études relativement modéré, un système complémentaire de crédit-études. « Med Métiers » est complètement distinct de HEM la «Grande Ecole» mais en est complémentaire.

HEM a été classé Business School privée numéro 1 au Maroc. Que représente pour le groupe cette position de leader ?

En effet, Campus Mag – média centré sur le monde étudiant -, en partenariat avec le cabinet Diorh – acteur de premier plan dans le conseil en ressources humaines – ont mis en place une étude afin d’alimenter la réflexion des uns et des autres sur l’attractivité de l’offre marocaine d’enseignement supérieur. Son approche prend un parti pris fort en s’appuyant exclusivement sur le point de vue des employeurs. Un questionnaire a donc été soumis à un panel de DRH et a porté sur 2 grandes dimensions: le classement de notoriété et le classement par critères (excellence technique, capacité d’intégration des lauréats, adaptabilité, aisance de communication et capacités de réflexion). Les résultats confirment la place de HEM comme Business School privée N°1 au Maroc aussi bien dans le classement global que dans le classement de notoriété. Nous ressentons forcément un sentiment de fierté mais les classements n’ont jamais été un objectif ultime pour HEM. Le plus important pour nous est de rester fidèles à nous-mêmes, de conserver et d’améliorer sans cesse nos caractéristiques distinctives et de continuer à nous investir dans la formation de managers citoyens, responsables et engagés dans le développement socio-économique de notre pays. 

Face à la rude concurrence des nouveaux établissements privés, comment HEM parvient-elle à maintenir le cap ?

Elle y parvient en effet en restant fidèle à ses valeurs, à ses principes et à son sérieux et, par conséquent, à elle-même. Les caractéristiques distinctives de HEM reposent sur 4 piliers forts, 4 piliers présents à HEM depuis sa création il y a près de 30 ans : 1) Des convictions et des valeurs fortes fondées sur l’éthique, l’humilité, la responsabilité, l’innovation et le sens de l’effort. 2) Un modèle basé sur le système «Grande Ecole» avec une sélection à l’entrée (concours écrit et oral, à dates fixes, contenu clair et prévu bien à l’avance, conditions d’accès bien précises et affichées à l’avance, corrections à l’aveugle), une prépa intégrée, un encadrement très  rapproché des étudiants et des cours en petits groupes. 3) Un modèle pédagogique évolutif, construit dans le temps, adapté au Maroc, et basé sur un équilibre entre compétences techniques et développement personnel de l’étudiant. 4) Une dimension internationale affirmée à travers des partenariats prestigieux.

Les étudiants de HEM accèdent-ils facilement à l’emploi ? Quel est le taux d’insertion de vos diplômés ?

Le département relations entreprises de HEM mène chaque année une enquête auprès de la promotion sortante. L’enquête relative à la promotion 2015 révèle un excellent taux d’insertion des lauréats de HEM dans le monde du travail : plus de 85% de nos diplômés trouvent un emploi moins de 6 mois après leur diplômation et près de 20% intègrent le marché du travail avant même l’obtention du diplôme grâce au stage de fin d’études notamment.

Quelle est votre stratégie de développement pour les prochaines années?

Les perspectives du Groupe HEM sont nombreuses. Nous projetons tout d’abord d’ouvrir de nouveaux Campus HEM Business School dans d’autres villes marocaines. Le modèle pédagogique dans son ensemble conservera naturellement ses fondamentaux (valeurs fortes, sens de l’éthique, sérieux, ouverture à l’international, partenariats avec les meilleurs, recherche, etc.), en répondant au mieux aux besoins de l’entreprise et en tendant toujours davantage vers l’excellence. Nous projetons parallèlement de dupliquer le modèle «Med Métiers » au Maroc et probablement plus tard en Afrique avec notre partenaire IFC – Banque mondiale.

Chiffres clés de HEM Business School

* Près de 30 ans d’expérience

* 2.000 étudiants

* Une équipe d’une quarantaine d’enseignants-chercheurs permanents

* Plus de 250 enseignants vacataires universitaires et professionnels

* Plus d’une cinquantaine d’enseignants internationaux

* Une soixantaine de cadres et de collaborateurs administratifs dédiés

* Plus de 4.400 diplômés

* 6 campus

* 1 Centre de recherche, le CESEM avec une plate-forme de recherche électronique: www.economia.ma

* Plus de 70 partenariats académiques et entreprises

Par Laila Zerrour et Salima Guisser

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *