Yasmine Benamour : Un taux d’insertion de 70% pour les lauréats de HEM

Yasmine Benamour : Un taux d’insertion de 70% pour les lauréats de HEM

ALM : Quel est le taux d’insertion des lauréats de HEM ?

Yasmine Benamour : Selon les enquêtes menées annuellement par HEM, le taux d’insertion de nos lauréats est d’environ 70%. En d’autres termes, près des trois quarts de nos diplômés trouvent un emploi 3 mois au maximum après leur diplômation, voire avant grâce au stage de fin d’études. Nous pouvons dire, modestement, que le diplôme de HEM est apprécié par les recruteurs. Nous avons d’ailleurs une quarantaine de conventions de coopération, actives, signées avec de grandes entreprises de la place.

Quelle est votre démarche pour lier la formation à HEM avec les besoins du marché de l’emploi ?

La démarche adoptée par HEM se situe à plusieurs niveaux. Préalablement à la création d’un programme de formation et outre le travail de veille que nous opérons continuellement, nous faisons appel à des personnes du milieu professionnel pour construire le programme en question de façon adéquate. Nous faisons ensuite appel, entre autres et pour les niveaux Master tout particulièrement, à des professionnels du monde de l’entreprise pour enseigner, faire des séminaires très pratiques ou assister à nos jurys et grands oraux ; leurs retours sont également, dans ces cas, très intéressants et utiles. Nous réexaminons très régulièrement nos programmes existants à l’aune des besoins et des évolutions du monde économique par le biais de réunions avec ces mêmes professionnels.  Enfin, nous menons régulièrement des études, en collaboration avec des cabinets externes, pour analyser les besoins du marché de l’emploi de façon plus globale. Nous en avons d’ailleurs fait une l’an dernier. Une partie des résultats est disponible sur notre site internet www.hem.ac.ma

Quelle est la filière la plus suivie par vos étudiants ?

Il n’y a pas vraiment, à HEM, une filière plus suivie qu’une autre car chaque spécialité proposée émane nécessairement d’une forte demande du marché du travail et suscite, par la même, l’engouement des étudiants. Ceci étant dit, les spécialités les plus demandées, et qui continueront à avoir de beaux jours devant elles, restent les classiques telles que la finance, la comptabilité, le contrôle, l’audit ou encore le marketing. Nous avons toutefois observé ces dernières années un enthousiasme plus prononcé pour des filières telles que le management international et la logistique. HEM a, par ailleurs, ouvert l’an dernier deux nouvelles spécialités : Management des ressources humaines et Sciences politiques et gouvernance des organisations.

Que faites-vous pour mieux les orienter ?

Pour ce qui est de l’orientation, dans le Programme Grande Ecole de HEM (Bac+5), la 3ème année est une année charnière car les étudiants doivent choisir leur spécialité. Toute une batterie d’actions pédagogiques est ainsi mise en place tout au long de cette année pour aider l’étudiant à faire le bon choix : séminaires d’orientation, jeux d’entreprises, présentation des métiers et débouchés de chaque filière par des professionnels, accompagnement dans la rédaction de leur projet professionnel qui doit être soutenu devant un jury, etc.  

HEM a opté depuis des années pour une ouverture à l’international. Quelles sont vos nouveautés ?

En effet, HEM existe depuis 26 ans maintenant et est le fruit de compétences marocaines mais a également toujours été ouvert sur l’international. Cette année a, par exemple, vu la signature de nouvelles conventions avec des établissements prestigieux non francophones tels que UCLA aux Etats-Unis, Kongju National University en Corée, Nova School of Business and Economics au Portugal ou encore Istanbul Aydin University en Turquie. Ces partenariats portent sur des échanges d’étudiants, d’enseignants et/ou des projets de recherche.  

Quelles sont vos offres pour la formation continue ?

HEM propose un MBA management général, sur 18 mois, en double diplômation avec l’Université Paris Dauphine et l’IAE de Paris. Nous en sommes maintenant à la 11ème promotion. Nous proposons également, entre autres, un cycle supérieur, sur 12 mois, en « Marketing et Communication d’entreprise » avec l’Université Panthéon Assas. Toutes ces formations sont à temps partiel. Elles sont organisées le vendredi soir et le samedi, 3 fois par mois et ce, avec des groupes à effectif réduit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *