Forum du jeune entrepreneur : Zoom sur l entrepreneuriat dans le milieu rural

Forum du jeune entrepreneur : Zoom sur l entrepreneuriat dans le milieu rural

Les 16 et 17 mai 2013 aura lieu le Forum du jeune entrepreneur. Bien avant cette date, la Fondation du jeune entrepreneur (FJE) a décidé d’en donner un avant-goût. Lors d’un déjeuner de presse tenu à l’occasion, Rida Lamrini, président de ladite fondation, a dévoilé le programme du forum tout en lançant un appel à synergie à l’endroit de toutes les bonnes volontés qui croient en la jeunesse marocaine.
Toutes les voix se lèvent pour dire la même chose : la jeunesse marocaine est en mal de reconnaissance.
A l’heure actuelle, cette jeunesse, aussi émancipée, indépendante et compétente soit-elle, se voit souvent heurter à une vérité qui n’est autre que l’absence de vision claire quant à son avenir. C’est dans ce sens qu’intervient cette édition du Forum du jeune entrepreneur qui sera un carrefour d’idées et un rappel du fait qu’il importe d’offrir des perspectives concrètes à la jeunesse marocaine, notamment pour ce qui est de la promotion de l’entrepreneuriat au sein de cette catégorie.
Si l’on a coutume à associer souvent «entrepreneuriat des jeunes» à des petits projets qu’ils montent dans les villes, il y a lieu de dire que le milieu rural, bien qu’il soit économiquement marginalisé, n’est pas moins concerné par ces actions d’entreprendre. D’ailleurs, le thème choisi pour le forum cette année est : «L’entrepreneuriat des jeunes: focus sur le milieu rural». Pour Rida Lamrini, «l’entrepreneuriat est une problématique en soi». Il insiste sur l’importance d’une prise de conscience de l’ampleur de la question en milieu rural qu’il qualifie de «parent pauvre de la création d’emplois». Selon lui, «le milieu rural est, en effet, moins bien loti en termes de structures d’accompagnement des entrepreneurs et de création d’emplois». Il n’aurait en effet pas tort de lancer un appel à réflexion qui sera suivi d’actes concrets de délocalisation des moyens tant dans la répartition des structures devant accompagner la création d’emplois, que dans l’attribution et la répartition des moyens aux porteurs de projets. Pour ce faire, il n’est pas question pour les organisateurs de ce forum d’en faire une plate-forme de doléances.
«Des modèles de réussite y seront présentés afin de s’en inspirer et de les implémenter dans toutes les régions où le besoin de création d’emplois se fera sentir. Le programme scientifique est taillé pour le prouver», explique, non sans ambition, Rida Lamrini. Ce forum proposera en effet, en plus des espaces d’expositions, deux jours de conférences scientifiques très riches avec une session introductive assurée par Mohamed Chafiki du ministère de l’économie et des finances et Christian Averous, expert de l’OCDE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *