Forum Maroc-Gabon de l’emploi: Rabat et Libreville s’allient contre le chômage des jeunes

Forum Maroc-Gabon de l’emploi: Rabat et Libreville s’allient contre le chômage des jeunes

Un nouveau pas vient d’être engagé sur le chemin de la coopération et du partenariat entre le Maroc et le Gabon. Cette fois-ci, c’est dans le domaine de l’emploi des jeunes et de la lutte contre le chômage que Rabat et Libreville se sont alliés. Le Forum Maroc-Gabon de l’emploi, tenu jeudi 25 septembre à Rabat, a réuni les entreprises gabonaises et marocaines opérant au Gabon, pour leur permettre d’aller à la rencontre d’étudiants et de jeunes lauréats désireux de découvrir de nouvelles opportunités d’emploi.

Organisée par l’ambassade du Gabon au Maroc en partenariat avec la Fondation diplomatique, cette première édition du Forum Maroc-Gabon de l’emploi a connu la participation de membres des Exécutifs des deux pays aux côtés de directeurs généraux et représentants d’entreprises marocaines et gabonaises à l’image de l’Office chérifien des phosphates (OCP), de la Royal Air Maroc (RAM) ou encore de la Société nationale des bois du Gabon (SNBG).

Les deux pays, qui entretiennent des relations diplomatiques depuis 1972, multiplient ce type d’initiative depuis la visite royale à la République gabonaise en mars dernier.
Cette rencontre est, en effet, la deuxième du genre après le Forum Maroc-Gabon des affaires tenu en avril à Rabat et qui avait pour objectif de renforcer les relations économiques maroco-gabonaises.

Dans son allocution lors de la cérémonie d’ouverture, Abdeslam Seddiki, ministre de l’emploi et des affaires sociales, a assuré la volonté du Maroc de partager son expérience dans le domaine de l’emploi. Le ministre a ainsi mis en avant les différents volets de la politique nationale de l’emploi en mettant l’accent sur l’initiative Idmaj qui a permis, depuis 2005, l’emploi de 300.000 jeunes, faisant ainsi passer le taux de chômage des jeunes de 25 à 17%. M. Seddiki a, à cette occasion, rappelé que l’objectif du Maroc était de surmonter le problème du chômage des jeunes à l’horizon 2021.

Le ministre a également adressé un message clair aux étudiants et jeunes lauréats présents: «J’exhorte les étudiants marocains et les étudiants gabonais ayant fait leurs études au Maroc à aller travailler au Gabon. Nous sommes prêts à les préparer et à les accompagner», a-t-il déclaré.
Le ministre délégué auprès du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Abdelâdim El Guerrouj a, quant à lui, tenu à rappeler que le capital humain était l’une des richesses principales des deux pays. Partageant l’expérience du Maroc en ce qui concerne la formation professionnelle, El Guerrouj a souligné que la capacité des centres de formation était passée, en 15 années, de 40.000 à 480.000, faisant de la formation professionnelle un réel levier de réussite sociale pour les jeunes.

De son côté, le ministre gabonais du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle Simon Ntoutoume Emane a rappelé le rôle majeur de l’emploi dans le développement de l’économie africaine, appelant à des politiques plus actives et sur mesure sur tout le continent. Rejoignant les propos de son homologue marocain, Simon Ntoutoume a, lui aussi, appelé les jeunes marocains à explorer les potentialités du marché de l’emploi au Gabon, notamment les secteurs d’activité s’inscrivant dans la stratégie «Gabon émergent» englobant les plans «Gabon Vert», «Gabon Industriel» et «Gabon des services».

Le Forum Maroc Gabon de l’emploi s’est poursuivi jusqu’à vendredi, aboutissant sur la signature d’accords entre les entreprises des deux pays. L’ambassadeur du Gabon au Maroc, Abdu Razzaq Guy Kambogo, a annoncé la tenue de la suite du Forum avant la fin de l’année.

Par: Sara El Majhad
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *